Equisetum Hyemale Ou Prêle Du Japon : Une Plante Décorative

Equisetum hyemale ou prêle du Japon : une plante décorative

Avec ses tiges dressées vertes et sans feuilles, la prêle du Japon ou Equisetum hyemale est une plante décorative et très graphique. Cette espèce, qui se plaît dans les milieux humides, est du plus bel effet en bordure d'un bassin et peut servir à stabiliser des pentes sablonneuses. Mais attention ! Si les conditions lui conviennent, elle peut devenir très envahissante.

Présentation de cette plante

La prêle du Japon, dont le nom botanique est Equisetum hyemale ou Equisetum japonicum, est une plante majestueuse dont les tiges nues et dressées peuvent atteindre 1,50 m de hauteur pour 1 cm de diamètre.

Elle se caractérise par des tiges rigides, creuses et dressées, d'une belle couleur verte avec des anneaux noirs aux jointures. Elle n'a pas de feuilles ni de fleurs mais produit en été des épis sporifères jaunes à bruns.

Les tiges poussent le long d'un rhizome traçant vigoureux pouvant atteindre 1 m de long.

Cette plante vivace de la famille des Equisétacées est originaire d'Amérique du nord et d'Eurasie

Elle est aussi appelée prêle d'hiver, prêle de l'Himalaya ou prêle géante.

Conseils de culture

La prêle japonaise apprécie une exposition ensoleillée et un sol humide, acide à neutre.

C'est une plante aquatique qui se plaira en bordure d'un bassin, d'une mare, d'un étang ou dans toute zone humide.

Rustique, elle supporte le froid jusqu'à -19°C.

Facile à cultiver, elle est utilisée comme plante ornementale dans les zones humides ou bien pour stabiliser les pentes sablonneuses.

Attention : comme cette plante est invasive, il est nécessaire de l'installer dans une zone limitée. Cela vous permet non seulement de l'empêcher d'envahir votre jardin mais aussi d'obtenir des tiges plus denses, ce qui est plus esthétique.

Mieux vaut éviter de planter l'Equisetum hyemale en pleine terre si vous avez un jardin à tendance humide. Elle risquerait de devenir particulièrement envahissante dans ce milieu favorable !

Le saviez-vous ?

Les prêles telles que Equisetum hyemale sont des plantes très anciennes, proches de la famille des fougères.

Comme pour les fougères, leur reproduction sexuée n'est pas assurée par des fleurs mais par des spores contenues dans un épi (petit cône jaunâtre qui apparaît au sommet de certaines tiges).

Ces spores sont libérées les jours de pluie et se dispersent grâce à l'eau.

La prêle du Japon se multiplie aussi de façon asexuée, végétative, au moyen de ses rhizomes : ceux-ci tracent et se ramifient dès qu'ils trouvent un milieu qui leur convient.

Plus d'information :

Tag : Equisetum hyemale, equisetum hyemale, equisetum japonicum, equisetum hiemale, prêle du japon, prele du japon, prele japonaise, prele plante , Prêle, Japon, Fougères, fleurs, spores, feuilles, famille, plante ornementale, Rustique, zones humides, Zone humide, invasive, Esthétique, prêles, plantes, reproduction sexuée, EPI, cône, Eau, Étang, plante aquatique, Espèce, milieux humides, nom botanique, Equisetum, anneaux, épis, sporifères, rhizome, plante vivace, Amérique, EurAsie, Himalaya, japonaise, acide, rhizomes,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis