Créer Un Jardin De Plantes Médicinales : Mode D'emploi

Créer un jardin de plantes médicinales : mode d'emploi

La phytothérapie, qui consiste à soigner les petits maux du quotidien par les plantes, suscite un réel regain d’intérêt en France. Un moyen économique de profiter des remèdes de nos grand-mères est de consacrer un coin de son jardin aux plantes médicinales. Voici quelques conseils pour créer son propre jardin de plantes médicinales.

Quelles plantes choisir ?

La première étape pour créer un jardin de plantes médicinales consiste à choisir des espèces et variétés connues pour leurs propriétés thérapeutiques.

Si vous disposez d’un espace restreint, nous vous conseillons de privilégier des plantes qui ont de multiples usages et qui permettent de remédier aux petits maux les plus courants.

Parmi les Plantes médicinales les plus utiles en infusion, on peut notamment retenir :
• la camomille romaine ou Anthemis nobilis qui est efficace en cas de digestion difficile, de nausées, de règles douloureuses et de migraine (elle a un effet antispasmodique)

• la lavande vraie ou Lavandula angustifolia qui est utile contre l'anxiété, la nervosité et les insomnies

• la menthe verte qui favorise la digestion et soigne les nausées et les ballonnements

• la sauge ou salvia officinalis qui aide à soigner le rhume (sous forme d’infusion)
A noter : les feuilles de sauge, fraîches ou séchées, sont aussi très efficaces pour lutter contre les odeurs de transpiration ; il suffit de les placer dans ses chaussures pendant la nuit pour les assainir.

• la verveine que l’on associe souvent à la menthe pour favoriser la digestion.

Une tradition médiévale

Au Moyen Age et à la Renaissance, chaque abbaye, couvent ou monastère possédait un jardin de simples où les moines cultivaient des plantes aromatiques et condimentaires (pour la cuisine) mais aussi des Plantes médicinales pour fabriquer des remèdes.

Traditionnellement, ce jardin de simples était composé de plusieurs carrés de terre bordés de buis qui dessinaient un damier.

Pour créer un jardin de plantes médicinales, vous pouvez vous inspirer de ce modèle et rassembler les différentes espèces dans une partie spécialement dédiée de votre jardin.
Choisissez une exposition au soleil ou à mi-ombre.

Mais bien sûr, les différentes espèces citées plus haut peuvent aussi être cultivées en pot.

Faire sa récolte

En phytothérapie on utilise différentes parties de la plante :
• les feuilles pour la menthe, la sauge et la verveine
• les fleurs pour la lavande et la camomille.

On récolte les parties utiles de la plante quand elles sont encore fraîches : lorsque les fleurs sont à peine ouvertes ou lorsque les feuilles sont encore bien vertes et odorantes.
Après avoir fait sa récolte dans son jardin de plantes médicinales, on fait sécher feuilles et fleurs dans un lieu sec et bien aéré.

A noter : conservez de préférence les plantes séchées dans un bocal en verre hermétique et rangez-le à l’abri de la lumière.

Les plantes, qui entrent pour une grande part dans la pharmacopée moderne, se préparent en infusion dans de l'eau frémissante et non bouillante pour préserver leurs principes actifs. En moyenne, on fait infuser 30g de plantes séchées dans 50cl d'eau.

Plus d'information :

Tag : jardin de plantes médicinales, plantes médicinales au jardin, jardin de simples, jardin de curé, cultiver plantes médicinales



Avis

  • LA MISE EN PRATIQUE DE CETTE IDEE DE CREATION DES JARDINS MEDICINALE PEUT PERMETTRE DE LIMITER L UTILISATION ABUSIVE DES PRODUITS CHIMIQUES

    11 juin 2015

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis