Maison : Quelle Lumière Pour Vos Yeux ?

Maison : quelle lumière pour vos yeux ?

Dans toutes les pièces de la maison, un bon éclairage aide à ménager ses yeux. En effet, un manque de lumière n'abîme pas l'oeil mais occasionne de la fatigue, car le cerveau doit fournir un effort supplémentaire pour compenser la faible luminosité. Voici un petit guide pratique pour savoir quel type d'éclairage choisir et comment disposer les luminaires dans les différentes pièces de votre logement.

Les ampoules LED sont-elles dangereuses ?

En automne, avec les jours qui raccourcissent, nous avons de plus en plus recours à l'éclairage artificiel dans les différentes pièces de la maison.

Or, selon une étude menée par des chercheurs français de l'Inserm et publiée en 2017, les ampoules à LED de couleur blanche-froide pourraient être nocives pour la rétine.

Elles émettent en effet une fraction de lumière bleue tout comme la lumière naturelle.

Pour se prémunir des méfaits de la lumière bleue il faudrait non seulement éviter ce type de LED mais aussi se méfier de l'effet cumulatif car les écrans de nos smartphones et tablettes émettent aussi de la lumière bleue.




Quel type d'ampoule choisir ?

Les ampoules à filaments et à halogène étant désormais interdites, on ne trouve plus dans le commerce que des lampes fluo-compactes (LFC) ou des LED.

Les lampes fluo-compactes moins chères durent aussi moins longtemps (de 8000 à 12.000 heures) et mettent parfois 30 secondes à atteindre leur luminosité maximale.

Mieux vaut donc les éviter dans les pièces de passage (couloir, toilettes) sous peine de ne pas bien y voir...

Les LED en revanche ont pour avantages de durer très longtemps (jusqu'à 40.000 heures) et de s'allumer instantanément. Elles offrent aussi un meilleur rendu lumineux, stable et homogène, et donc un meilleur confort visuel.

Pour préserver vos yeux de la fatigue oculaire et des effets néfastes de la lumière bleue, privilégiez les ampoules blanc-chaud dans toutes les pièces. Elles fournissent une lumière jaune chaleureuse.

En pratique, choisissez de préférence :
=> des LED dont la température de couleur est comprise entre 2400°K et 6000°K (degrés Kelvin)
=> des LFC dont la température de couleur est comprise entre 2700°K et 3000°K.




Comment répartir les luminaires dans les pièces ?

Pour ne pas fatiguer ses yeux, il est également important de moduler les sources d'éclairage en fonction des pièces et des activités que vous y menez.

Si vous avez l'habitude de lire, coudre ou travailler en soirée, prévoyez des lumières d'appoint blanc-neutre ou blanc-lumière du jour (c'est-à-dire des LED de 4000 à 5000°K ou des LFC de 3900 à 4200°K). Cette température de couleur correspond à une lumière naturelle douce.

Orientez le luminaire (votre lampe de bureau par exemple) de telle manière qu'il n'y ait pas d'ombre projetée par votre main.





Pour les lieux et les tâches où vous avez besoin d'y voir comme en plein jour, par exemple pour éclairer le plan de travail de la cuisine, on conseille les ampoules blanc-froid (LED de 5000 à 6500°K ou LFC de 5400 à 6100°K).

Attention : comme nous vous le disions plus haut, les LED de ce type diffusent de la lumière bleue et ne doivent jamais être regardées en direct. C'est pourquoi il est plus prudent de les installer sous un globe de verre par exemple.

Dernier petit conseil : quand vous regardez la télévision ou que vous travaillez sur ordinateur, veillez à ce que l'éclairage ne se reflète pas sur l'écran.

Plus d'information :

Tag : éclairage, quel éclairage choisir, quel éclairage pour les yeux, quelle lumière pour les yeux, quelle ampoule choisir, led danger, led dangereuses, led dangereuses pour la rétine



Avis

  • le danger des led pour les yeux est surtout réel pour les professionnels lors d’expositions fréquentes et prolongées à la lumière bleue des LED, mais effectivement , il y a des moyens de protection efficaces : » La prévention des risques professionnels des diodes électroluminescentes (LED) » : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/eclairage-des-locaux/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=67&dossid=525

    03 décembre 2018

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis