La Construction En Terre Crue : Un Procédé écologique

La construction en terre crue : un procédé écologique

Premier matériau de construction de l'histoire, la terre crue intéresse à nouveau les scientifiques, architectes et professionnels du bâtiment pour ses qualités écologiques, esthétiques et de confort. Nous vous proposons de découvrir l'histoire, les techniques et les avantages de la construction en terre crue.

Un matériau à redécouvrir

La terre crue est probablement le premier matériau de construction de l'histoire. Elle a été utilisée depuis les temps les plus reculés sur tous les continents, comme en témoignent la ville de Shibam au Yémen, la Grande Muraille de Chine ou encore certaines mosquées au Maroc…

Au lendemain de la Seconde guerre mondiale, la construction en terre crue a été abandonnée en Europe, au profit de matériaux nécessitant moins de main-d’œuvre.

Depuis une vingtaine d’années, les scientifiques, architectes et professionnels du bâtiment tentent pourtant de réhabiliter ce matériau traditionnel, car il possède des propriétés très intéressantes pour la construction écologique.

Des propriétés très intéressantes

La terre crue est une matière granulaire, c’est-à-dire composée de grains plus ou moins gros. Elle peut être considérée comme un matériau composite, au même titre que les bétons.

Les petits grains (sable) s’écoulent entre les gros (graviers, cailloux) afin de remplir les interstices vides, ce qui assure une bonne compacité du matériau. Les constructions en terre sont donc solides, mais aussi faciles à entretenir et à réparer.

La construction en terre crue a de nombreux avantages, car il s’agit d’un matériau écologique, durable et confortable :
• c'est une matière première naturelle abondante, recyclable et bon marché
• sa transformation en matériau de construction ne nécessite pas de grande dépense énergétique ni aucun processus chimique
• sa transformation entraîne très peu d'émissions de CO2 et pas de déchets
• c'est un matériau respirant qui régule l'humidité, a une bonne inertie thermique et assure une bonne isolation phonique.

A noter : sa mise en œuvre demande plus de temps et de main-d’œuvre que les autres matériaux. C’est là son principal inconvénient.

Des techniques de construction multiples

Les avantages cités plus haut ont incité les professionnels du bâtiment à redécouvrir les techniques anciennes de construction en terre crue :
• le pisé
• la bauge (terre crue mélangée à des fibres et empilée)
• l'adobe (des briques moulées à la main et séchées au soleil)
• la brique de terre compressée
• le torchis (utilisé autrefois dans les maisons à pans de bois)
• la terre-paille
• l’utilisation de la terre en tant qu'enduit.

Chaque technique et chaque type d'enduit nécessitent des dosages spécifiques d’argile, de sable, de graviers ou de fibres végétales. Pour les enduits, on trouve aujourd’hui des produits standardisés, prêts à l'emploi.

Pour en savoir plus sur ces différentes techniques de construction ou rénovation, vous pouvez consulter le site de l'entreprise AKTERRE (lien ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.akterre.com/briques.php

Tag : terre crue, construction en terre crue, terre crue construction, brique terre crue, briques terre crue, maison terre crue, maison en terre crue, habitat écologique, construire en terre crue, enduit en terre



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis