Nutrition : 5 conseils pour devenir flexitarien

Connaissez-vous le flexitarisme ? Ce régime alimentaire consiste à manger de tout mais à réduire sa consommation de viande pour protéger sa santé et celle de la planète. Pour tous ceux qui se sentent prêts à changer leurs habitudes alimentaires, voici 5 conseils pour devenir flexitarien., par Audrey
 

Nutrition : 5 Conseils Pour Devenir Flexitarien

Nutrition : 5 conseils pour devenir flexitarienImage ©Pxhere

Connaissez-vous le flexitarisme ? Ce régime alimentaire consiste à manger de tout mais à réduire sa consommation de viande pour protéger sa santé et celle de la planète. Pour tous ceux qui se sentent prêts à changer leurs habitudes alimentaires, voici 5 conseils pour devenir flexitarien.

1- Réduisez les quantités de viande

Le premier conseil pour devenir flexitarien consiste, non pas à bannir définitivement la viande de votre alimentation, mais à réduire les quantités.

Concrètement, vous pouvez adopter les réflexes suivants :
=> diminuez les proportions de viande dans vos plats
=> ne vous resservez pas de viande à table
=> limitez la charcuterie à une ou deux fois par semaine

Consommer de la viande une ou deux fois par semaine seulement suffit pour éviter tout risque de carence en protéines.

Réduire les quantités vous permettra aussi de privilégier la qualité, en achetant votre viande chez le boucher et en la choisissant bio et locale.

2- Mangez végétarien un jour par semaine

Même si devenir végétarien vous semble trop contraignant et compliqué, vous pouvez assez facilement instaurer une journée "veggie" dans la semaine.

C'est d'ailleurs ce que propose de faire l'initiative Lundi Vert soutenue par 500 personnalités (voir le site officiel en bas de page).

Ce lundi veggie est plutôt simple à adopter puisque le week-end, vous avez le temps de faire votre marché et de planifier vos menus sans viande du lundi.

Et si vous craignez de manquer d'inspiration pour cuisiner sans viande ni poisson ce jour-là, réfléchissez à tous les plats végétariens que vous savez déjà faire.

Les pâtes à la sauce tomate et les omelettes garnies de légumes sont veggie et faciles à préparer ! Les grandes salades de pâtes, de riz ou de quinoa aussi ... Devenir flexitarien est moins compliqué que vous ne l'imaginez !

3- Passez aux protéines végétales

On trouve de plus en plus facilement dans les supermarchés des alternatives à la viande : steaks de soja, nuggets ou saucisses estampillés "veggie".

Ces plats tout prêts permettent de gagner du temps et facilitent la vie de ceux qui veulent devenir flexitariens.

Mais si ces préparations industrielles ne vous tentent pas, sachez que l'on trouve aussi des protéines végétales sous d'autres formes moins transformées.

Ainsi le tofu coupé en lamelles est parfait pour remplacer la viande dans un wok de légumes à l'asiatique.

Les falafels (boulettes libanaises à base de fèves et de pois chiches) ne contiennent pas de viande mais agrémenteront très bien un couscous végétarien ou des spaghettis à la sauce tomate.

4- Ajoutez des légumineuses dans votre assiette

Les légumineuses comme les lentilles, les pois chiches ou les haricots blancs ne sont pas des aliments très courants dans nos assiettes.

Et pourtant, elles sont pleines de vertus pour la santé. Riches en fibres et en protéines, elles sont parfaites pour remplacer la viande dans le cadre d'un régime flexitarien.

Les autorités de santé recommandent d'en manger un peu chaque jour car elles permettent de prévenir l'obésité et les maladies cardio-vasculaires.

Pour éviter les ballonnements qu'elles provoquent parfois, introduisez progressivement les légumineuses dans votre alimentation.

Pensez aussi à ajouter une poignée d'oléagineux à vos menus (noix, noix de cajou, amandes ou pistaches par exemple) car ils contiennent des protéines, des fibres et de bonnes graisses.

5- Revisitez vos recettes

Enfin, notre dernier conseil pour devenir flexitarien est de revisiter vos recettes préférées sans viande.

Ne vous privez pas de vos plats préférés comme le couscous ou la pizza mais réfléchissez aux astuces qui vous permettraient de les préparer sans ajouter de viande ou de charcuterie.

De nombreux livres de cuisine et blogs culinaires spécialisés peuvent vous aider à adapter vos recettes.

Cette nouvelle façon de cuisiner peut surprendre au début, mais elle offre aussi l'occasion de se renouveler, de tester de nouvelles associations et de nouvelles saveurs (notamment des épices et des graines qui viendront relever vos plats à base de légumes).

Plus d'information :

Visitez le site : https://www.lundi-vert.fr/

Tag : flexitarien, devenir flexitarien, comment devenir flexitarien, régime flexitarien, regime flexitarien, manger moins de viande, comment manger moins de viande, réduire sa consommation de viande , Viande, protéines, végétarien, Santé, légumineuses, Sauce tomate, fibres, charcuterie, alimentation, couscous, pois chiches, pâtes, assiette, lentilles, obésité, maladies cardio-vasculaires, nutrition, oléagineux, Noix, noix de cajou, amandes, pizza, livres de cuisine, falafels, asiatique, régime alimentaire, Planète, réflexes, carence, boucher, bio, Poisson, végétariens, salades, Riz, quinoa, soja, tofu, wok, épices,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis