Informations Nutritionnelles : 4 Systèmes D'étiquetage Sont Testés

Informations nutritionnelles : 4 systèmes d'étiquetage sont testés

Afin d'aider les consommateurs à choisir des aliments plus sains, le gouvernement a décidé de tester, en conditions réelles, 4 systèmes d'étiquetage nutritionnel. Cette expérimentation, qui fait suite à la loi du 26 janvier 2016, a commencé dans quatre régions depuis le 26 septembre 2016.

Un test en supermarché

A partir du 26 septembre 2016 et pendant 10 semaines, 60 supermarchés vont tester 4 systèmes d'étiquetage nutritionnel pour les produits alimentaires.

Cette expérimentation se déroule dans des supermarchés tirés au sort dans 4 régions de France : Ile-de-France, Hauts de France, Normandie et Auvergne-Rhône-Alpes.

Elle fait suite à une longue concertation entre les autorités sanitaires, des scientifiques, des représentants des industriels, des distributeurs et des consommateurs.

De nouveaux logos vont être ajoutés sur l'emballage de plus de 1200 produits tests de toutes marques dans quatre rayons : traiteur frais, viennoiserie industrielle, pains et pâtisseries industriels, plats cuisinés en conserve.

Parallèlement, des questionnaires et des enquêtes vont permettre de savoir comment les clients réagissent à ce nouvel étiquetage et s'ils modifient leur comportement d'achat.

L'objectif ? Evaluer un étiquetage nutritionnel simplifié, dans les conditions réelles d'achat. En théorie, ces nouveaux logos devraient mieux informer le consommateur et de l'alerter si le produit qu'il s'apprête à acheter est "trop gras, trop salé, trop sucré", pour reprendre la formule consacrée...

Quatre systèmes différents

Plusieurs logos ont été proposés, suivant deux approches :
=> l'approche analytique, qui présente les principaux composants du produit et les quantifie
=> l'approche synthétique, fondée sur un code couleur.

Voici à quoi ressemblent les deux systèmes synthétiques :
=> le logo Nutri-score est un système à cinq couleurs, qui utilise un score (de A à E) indiquant la qualité nutritionnelle du produit d'après ses teneurs en nutriments.

Ce système, élaboré par le Pr Serge Hercberg de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), répartit les produits en cinq classes allant du vert pour les produits de très bonne qualité nutritionnelle à l'orange foncé pour ceux dont il vaut mieux limiter la consommation.



Copyright : Ministère des Affaires sociales et de la Santé

=> le logo Sens est un système à quatre couleurs indiquant la fréquence de consommation recommandée grâce à des triangles de couleur.

Ce système a été élaboré par la Fédération du commerce et de la distribution (FCD).



Copyright : Ministère des Affaires sociales et de la Santé

Les deux autres systèmes sont analytiques  :

=> le logo Nutri-repère reprend et améliore un système déjà utilisé, celui des repères nutritionnels journaliers (RNJ).

Il aide à visualiser combien l'aliment acheté représente en énergie, matières grasses, acides gras saturés, sucres et sel.



Copyright : Ministère des Affaires sociales et de la Santé

=> le logo Nutri-couleurs est un système à trois couleurs qui indique la contribution en pourcentage et valeur absolue d'une portion d'aliment aux apports nutritionnels de référence (en énergie, sucre, sel, matières grasses et acides gras saturés).

Ce système est utilisé au Royaume-Uni depuis plusieurs années sous le nom de "Traffic Lights" ou feux tricolores car on y retrouve les couleurs rouge, orange et verte.



Copyright : Ministère des Affaires sociales et de la Santé

Pourquoi ce test ?

De nombreux industriels affichent déjà sur les emballages la valeur énergétique et les quantités de lipides, d'acides gras saturés, de glucides, de sucres, de protéines et de sel pour 100 g ou 100 ml de produit.

Mais il n'est pas toujours facile de décrypter ces tableaux et ces chiffres, d'où l'expérimentation en cours !

Les résultats de cette évaluation seront publiés en décembre 2016 et un seul système d'informations nutritionnelles sera choisi par les pouvoirs publics.

Il faut toutefois souligner que l'application de ce système sera facultative et reposera sur le volontariat des entreprises de l'agroalimentaire et des distributeurs.

Même si le logo choisi ne sera pas obligatoire, il devrait faire son apparition sur les emballages au cours du premier semestre 2017.

Plus d'information :

Tag : étiquetage, étiquetage aliments, étiquetage nutritionnel, étiquetage nutritionnel simplifié, nouvel étiquetage nutritionnel, informations nutritionnelles, code couleur aliments, logos nutritionnels , sel, acides gras saturés, matières grasses, 26 septembre, Énergie, supermarchés, France, sucres, emballages, gouvernement, fréquence, Sucre, Royaume-Uni, Traffic, feux tricolores, lipides, glucides, protéines, volontariat, Sens, Inserm, 26 janvier, supermarché, Hauts, Normandie, emballage, traiteur, viennoiserie, pâtisseries, plats cuisinés, Consommateur, formule, composants, nutriments, Santé, recherche médicale, agroalimentaire,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis