Produits Du Terroir : Attention Aux Arnaques !

Produits du terroir : attention aux arnaques !

Pour beaucoup de touristes, découvrir les produits du terroir sur les marchés fait partie des joies des vacances. Si, vous aussi, vous avez prévu de rapporter de votre séjour dans le Sud une bouteille d'huile d'olive ou un savon de Marseille, ouvrez l'oeil ! Les arnaques sont monnaie courante sur les marchés aux quatre coins de France. Explications.

Des arnaques aux quatre coins de France

Les touristes en quête d'authenticité auront fort à faire cet été pour dénicher de véritables produits du terroir et déjouer les fraudes, nombreuses dans ce domaine.

Selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), les arnaques et les faux "produits du terroir" sont monnaie courante dans nos régions, de la Corse à la Bretagne, en passant par la Provence.

En moyenne, le taux d'anomalies constatées par les 3000 agents de la DGCCRF s'élève à 14%.

Même si la majorité des commerçants est honnête, certains n'hésiteront pas à vous vendre au prix fort des produits qui n'ont rien d'authentique ni de local.

De nombreux produits concernés

Ces arnaques concernent un large éventail de produits prisés par les touristes, par exemple l'huile d'olive de Provence, le savon de Marseille, le miel ou le saucisson…

Les huiles d'olive proposées sur les marchés provençaux ne viennent pas toujours de la région. Parfois, elles ne sont même pas fabriquées en France, mais en Espagne, en Italie ou au Maghreb !

Autre produit souvent contrefait, le miel ne provient pas toujours (loin s'en faut !) de ruches françaises.

Notez que les indications "miel naturel", "100% miel" "pur miel" ou "miel de pays" sont interdites !

De plus, le nom et l'adresse du fabricant, du vendeur ou du conditionneur doit obligatoirement figurer sur l'étiquette.

Autre "attrape-touriste", le savon de Marseille vendu sur les marchés n'est en général qu'un faux fabriqué avec des granulés importés d'Asie du Sud-Est.

Les autres produits du terroir qui doivent éveiller votre vigilance sont les herbes de Provence et la lavande, le nougat, la charcuterie corse et les couteaux Laguiole …

Comment démêler le vrai du faux ?

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) recommande de ne pas prendre pour argent comptant les indications "fait maison", "producteur" qui cachent parfois des produits industriels et/ou importés

Elle conseille de se méfier des mises en scène trompeuses sur les étals : un drapeau régional ou une décoration provençale ne sont pas forcément des gages d'authenticité ! Ce sont plutôt des "signes extérieurs de tradition locale" parfois utilisés pour mieux tromper le consommateur.

Pour reconnaître les vrais produits du terroir, la règle d'or est de lire attentivement les étiquettes.

Par exemple, pour ne pas acheter une huile d'olive bas de gamme au prix fort, vérifiez les étiquettes et privilégiez les huiles AOP ou AOC.

Il existe 7 AOP pour l'huile d'olive : Nyons, Beaux-de-Provence, Aix-en-Provence, Nîmes, Nice, Corse et Haute Provence et une AOC : Provence.

Ces indications garantissent une production localisée. La mention "origine France" ou "produit de France" indique que les olives ont été récoltées en France et que l'huile a été extraite dans un moulin français.

En revanche, si le produit porte la mention "origine UE" ou "origine UE et hors UE", l'huile n'est pas française.

Même conseil pour choisir du miel : lisez les étiquettes et banissez les provenances "UE" ou "UE et non UE" !

Préférez les pots portant la mention "miel de France", le Label rouge et les IGP (Alsace, Provence, Cévennes) ou les AOP (Corse, Sapin des Vosges).

Pour la charcuterie corse, seules trois variétés (prisuttu, coppa et lonzu) bénéficient de l'AOC.

Pour le savon, cherchez sur l'étiquette l'Indication géographique protégée (IGP) et le logo d'une des savonneries phocéennes officielles : Marius Fabre, Rampal Latour, Le Sérail, le Fer à Cheval….

Notez aussi que le vrai savon de Marseille n'existe qu'en deux couleurs : blanc-beige et vert olive ! Il ne contient pas de colorant et affiche 6 ou 7 ingrédients au maximum.

Or, 90% des savons vendus sur les marchés touristiques sont des faux, colorés et parfumés, fabriqués avec des granulés importés d'Asie.

Retenez enfin que la qualité a un prix : un vrai savon de Marseille de 400 g coûte environ 4,50€. Mais il dure plus longtemps qu'un faux vendu 3,50€ ou moins. Une huile d'olive de Provence coûte au minimum 15€ le litre.

Bon à savoir

Au supermarché aussi et sur les produits les plus courants, il est facile de confondre un produit industriel avec un produit du terroir.

L'exemple le plus frappant est le camembert de Normandie à ne pas confondre avec le camembert fabriqué en Normandie !

Le premier bénéficie d'une AOP aux conditions strictes : il est fabriqué au lait cru et moulé en 5 louches successives.

Le second est un camembert certes fabriqué en Normandie mais avec un lait pas forcément cru et provenant d'ailleurs...

Pour trouver des produits du terroir sur votre lieu de vacances, ciblez les marchés de producteurs de pays.

Il s'agit d'une marque des chambres d'agriculture. Les 2500 agriculteurs qui en bénéficient signent une charte de bonnes pratiques.

Pour savoir où se tiennent ces marchés, nous vous invitons à consulter le site ci-dessous.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.marches-producteurs.com/

Tag : produits du terroir, produits du terroir arnaques, produits du terroir fraude, produits du terroir tromperie, véritables produits du terroir, produits du terroir aop, huile olive aop, savon de marseille



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis