Photos HDR
 

Mardi-gras : Mangez Des Ganses

Mardi-gras : mangez des ganses

Mardi gras est une fête du calendrier catholique, mais, dans la tradition populaire, c’est le jour où l'on mange les fameux "beignets de carnaval". Revenons sur les origines de cette fête qui nous donne l’occasion de nous régaler au coeur de l'hiver.

Mardi gras dans le calendrier catholique

La fête de Mardi Gras précède le mercredi des Cendres marquant le début du Carême et a tous les ans une date différente, fixée par rapport à la date de Pâques, qui elle-même varie en fonction du cycle de la Lune. Ainsi, cette fête aura-t-elle lieu les mardis 20 février en 2007 et 5 février en 2008.

Pour les catholiques, le mercredi des Cendres est un jour de pénitence. Chez les premiers Chrétiens, ce jour était celui des pénitences publiques et les pénitents se présentaient la tête couverte de cendres en signe d'affliction.

Le carême est la période des quarante jours précédant Pâques. Les chrétiens sont invités à se purifier de leurs fautes et à faire pénitence par des privations. La pénitence peut être marquée par le jeûne ou l'abstinence, comme l'abstention volontaire de viande et de laitages, et parfois, de nos jours, de desserts et de sucreries.

Le Mardi gras prend tout son sens quand on le replace dans ce contexte. Pour faire une dernière fois la fête avant que les privations ne commencent, la veille, le mardi, on « faisait gras », c’est-à-dire qu’on finissait les aliments gras avant de se mettre au carême. On en profitait pour faire des beignets, des bugnes et des fritures. Puisque la tradition du Carême veut qu’on arrête également de manger des œufs, on faisait aussi des crêpes.

Mardi gras dans le monde

En Europe, le Carême a perdu beaucoup de son caractère rituel, au même titre que de nombreux événements religieux. L’affaiblissement des pratiques religieuses d'abstinence durant le Carême a rendu les festivités du Mardi gras bien moins intenses. Aux États-Unis, à la Nouvelle-Orléans, c’est une fête très importante et réputée.

De nombreux carnavals ont lieu ce mardi-là qui est, dans la tradition, le dernier jour d’une période de festivités commencée avec l’Epiphanie. L'étymologie du mot "carnaval", qui dérive du latin et signifierait « l’adieu à la chair », rappelle d’ailleurs que les festivités du carnaval précèdent, dans la tradition chrétienne, l'entrée dans le Carême pendant lequel le chrétien mange "maigre", en s'abstenant notamment de viande.

Sous des déguisements, tout le monde fait la fête sans distinction de classe. Le carnaval est en effet une période de joie et de liberté où les règles de la vie normale sont suspendues. De Rio de Janeiro à Venise, sans oublier Québec, Dunkerque, Nice, Binche, Bâle, Malte et bien d'autres villes, Mardi gras est dédié au plaisir, à la joie et ... à la cuisine riche ! On y mange des viandes en sauce, des charcuteries et des sucreries bien huilées.

Les spécialités culinaires du Mardi gras

A l’occasion du Mardi gras, on déguste des gaufres, beignets, bugnes, ganses et autres spécialités de carnaval dont les recettes et les appellations connaissent un nombre infini de variantes. Voici la recette d’une spécialité niçoise préparée à l'occasion du carnaval : les ganses. Vous pouvez, si vous le souhaitez, faire frire les ganses dans de l'huile d'olive.

400 g de farine avec une pincée de sel et 1/2 sachet de levure chimique
120 g de sucre
3 gros oeufs
6 bouchons d'eau de fleur d'oranger délayés dans 1/2 verre d'eau tempérée
huile de friture
sucre glace

Faites une fontaine avec la farine, une pincée de sel, la levure et le sucre. Versez au milieu les 3 oeufs et l'eau parfumée à la fleur d'oranger. Mélangez jusqu'à obtention d'une pâte souple, bien homogène et suffisamment épaisse pour être étalée au rouleau. Couvrez la pâte et laissez-la reposer pendant au moins 1 heure.
Farinez un plan de travail et étalez la pâte très fine. Découpez des rectangles de 2 cm de largeur et de 10 cm de long environ. Nouez-les comme un ruban.

Plongez les ganses dans l'huile de friture très chaude. Laissez-les prendre une belle couleur dorée. Egouttez-les en les posant sur un papier absorbant. Saupoudrez les ganses refroidies d’une bonne quantité de sucre glace et dégustez !

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis