Le Sandwich

Le sandwich

Le sandwich a été imaginé au XVIIIème siècle. Aujourd’hui, les Français consomment 1,2 milliard de ces casse-croûte chaque année. Avec l’arrivée des beaux jours, cette spécialité, pratique et rapide à préparer, va être à l’honneur dans nos paniers de pique-nique, à chaque fois que nous aurons envie de déjeuner sur l’herbe.

Présentation

Un sandwich est en général composé de pain et d'un assortiment d’ingrédients divers, allant de la garniture la plus simple (jambon, fromage) aux recettes composées de crudités, viande et assaisonnement (mayonnaise, par exemple).
La popularité des sandwiches s’explique sans doute par la simplicité et la rapidité de leur préparation, se limitant souvent à ouvrir un morceau de pain pour y introduire la garniture, bien qu'ils puissent également être préparés en mettant de la garniture sur une tranche de pain et en rajoutant une tranche de pain par dessus.
Ils ont aussi l’avantage de pouvoir être mangés sans couverts, ce qui les rend incontournables pour les repas pris en plein air.

Historique

Le sandwich tire son nom de John Montagu, quatrième comte de Sandwich, qui fut le premier à se faire servir ce type d’en-cas, pour éviter de quitter une partie de cartes, en 1762.
Le descendant du célèbre comte a aujourd’hui créé une chaîne de restauration rapide dédiée à cette spécialité

Pique-nique et autres occasions

Le concept de repas pris en plein air, tel que nous le connaissons aujourd’hui, remonte au XVIIème. Dans l’expression "pique-nique", le verbe "piquer" signifie picorer, ce qui suggère que ce type de repas consistait déjà à grignoter de petites choses.
Facile à transporter et à consommer sur le pouce, le sandwich est une des spécialités possibles du pique-nique, bien qu’il soit aussi beaucoup consommé à l’heure de la pause déjeuner.
Les vertus nutritionnelles du pain, dont les nutritionnistes recommandent la consommation, en font aussi une solution plus saine que les biscuits industriels pour le goûter des enfants.

Diversité des spécialités apparentées

Le sandwich se consomme aujourd’hui un peu partout dans le monde, où il se décline sous des formes diverses, allant des élégants canapés de l’apéritif au hamburger que les chaînes de fast-food ont largement imposé à toutes les cultures.
L’image de la France est associée au traditionnel jambon-beurre, mais chaque région l’a intégré dans ses spécialités, comme le fameux Pan bagnat niçois.
En Italie, les sandwiches prennent le nom de tramezzini quand ils sont triangulaires et de panini, lorsqu’ils sont consommés chauds, légèrement grillés.
En Amérique du Nord, le sandwich se garnit de beurre de cacahuète et de confiture, quand il ne s’agit pas du fameux hot-dog.

Un sandwich peut-il constituer un repas équilibré ?

Le sandwich est à coup sûr la solution la plus pratique pour ne pas sauter complètement le déjeuner lorsqu’on ne dispose pas de beaucoup de temps.
La grande diversité des ingrédients que l’on peut y mettre permet de varier les plaisirs, mais il est clair que tous les sandwiches ne se valent pas du point de vue nutritionnel.
Si vous surveillez votre ligne, il va sans dire que les formules remplies de sauce avec des frites sont à éviter.
Pour que les sandwiches servent de base à un déjeuner sain et équilibré, ils doivent comporter une source de protéines (jambon, poulet, oeufs, thon ou saumon), des crudités (des tomates, de la salade verte ou du concombre) et éviter d'associer systématiquement les crudités à la mayonnaise (la moutarde ou les cornichons sont des assaisonnements moins caloriques).
Le pain complet ou aux céréales apporte davantage de fibres que le pain blanc.
Pour composer un déjeuner équilibré, on l’accompagnera d’un fruit frais ou d’une compote ou encore d’un yaourt, si le sandwich ne contient pas déjà du fromage.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.club-sandwich.net/index.php

Tag : sandwich, panini, hamburger, pique-nique



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis