Photos HDR
 

L'histoire Du Chocolat

L'histoire du chocolat

Le chocolat est devenu un ingrédient incontournable de la pâtisserie en Occident. Il est fabriqué à partir de fèves de cacao dont la consommation remonterait à 2600 ans. Sa longue histoire l’a fait passer de l’Amérique centrale à l’Europe et de l’Europe à l’Afrique, avant de conquérir les gourmands du monde entier.

Les origines

Des poteries présentant des résidus de Chocolat témoignent de la consommation du cacao par les olmèques, une civilisation de l’ancien Mexique, il y a 2600 ans.

Dès le VIème siècle, le cacao est cultivé en Amérique centrale, notamment par les mayas. C’est alors une marchandise rare utilisée, en raison de sa valeur, comme une monnaie d’échange. Sa consommation est réservée aux plus hauts dignitaires, nobles ou guerriers, sous forme d’un breuvage alliant la pâte de cacao à de l’eau et à des épices comme le poivre, la vanille, le piment, la cannelle.

La découverte du cacao par les Européens

Les Aztèques auraient offert des fèves de cacao à Christophe Colomb à son arrivée sur l'île de Guanaja, en 1502 et lui auraient fait boire leur boisson sacrée en signe de bienvenue. Mais, écœuré par sa saveur amère et piquante, Christophe Colomb aurait renoncé à ramener le cacao en Espagne.

Ce fut donc Hernán Cortés qui eut le privilège d'être le premier, en 1528, à en rapporter à la cour d'Espagne, après l’avoir découvert lors de la conquête du Mexique en 1519. Dès le XVIIe siècle, le Chocolat devient très prisé de l'aristocratie et du clergé espagnol, avant de s'étendre dans les autres colonies espagnoles comme les Flandres et les Pays-Bas. Il est alors d’autant plus apprécié que la découverte de la canne à sucre permet de le rendre moins amer.

La France découvre le Chocolat en 1615, à l'occasion du mariage de l'infante espagnole Anne d'Autriche avec Louis XIII. Mais c'est Louis XIV et son épouse Marie-Thérèse d'Autriche qui font entrer le Chocolat dans les habitudes de la cour. Le Chocolat y est consommé sous la forme d’une boisson chaude comme le café. Il reste l’apanage des nobles, auprès desquels il devient une mode. La marquise de Sévigné dit du chocolat, dans ses Lettres, qu'il vous flatte pour un temps, et puis il vous allume tout d'un coup une fièvre continue.

Industrialisation et démocratisation du chocolat

C'est durant la révolution industrielle que le Chocolat devient accessible à tout le monde. Faisant l’objet d’un commerce, il se popularise et commence à prendre de nombreuses formes. La Première chocolaterie est créée par le hollandais Coenraad Johannes van Houten qui déposera un brevet sur le cacao en poudre en 1828. Le premier Chocolat noir à croquer est produit à la même période par l’anglais Cadbury, tandis que le Chocolat en tablette est commercialisé par la société anglaise Fry en 1847.

La production de Chocolat devient industrielle et les chocolateries s’implantent particulièrement en France, en Suisse et aux Pays-Bas. Pour répondre aux besoins de l'industrie, les cacaoyers sont introduits en Afrique où apparaissent les premières plantations.

Il faut attendre les années 1920 pour voir apparaître les premières barres chocolatées, une invention du hollandais Kwatta. L'américain Mars lance le Milky Way et le hollandais Nuts sa barre aux noisettes éponyme.

Plus d'information :

Tag : Chocolat

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis