Job D'été Aux Etats-unis : De Nouvelles Règles Pour Les étudiants étrangers

Job d'été aux Etats-Unis : de nouvelles règles pour les étudiants étrangers

Chaque année, plus de 100.000 étudiants étrangers passent l’été à travailler et à voyager aux Etats-Unis dans le cadre du Summer Work Travel Program. En 2012, le département d’Etat a décidé de réformer ce programme. L’objectif est de réorienter ce type de job d'été aux Etats-Unis vers son but premier : l’échange culturel

Qu'est-ce que le Summer Work Travel Program ?

Le Summer Work Travel Program existe depuis une cinquantaine d’années. Il s’adresse aux étudiants étrangers qui recherchent un job d'été aux Etats-Unis.

Ce programme permet chaque été à plus de 100.000 étudiants étrangers de bénéficier d’un visa J-1 pour travailler et voyager aux Etats-Unis durant une période de 4 mois. Le concept est simple : travailler 3 mois et gagner assez d’argent pour passer un mois à visiter le pays avant de rentrer dans son pays d’origine.

Le séjour des étudiants est organisé par des associations américaines de parrainage, qui leur trouvent un travail et un logement.
Le Summer Work Travel Program permet de travailler sur l'ensemble du territoire américain, à DisneyWorld en Floride, dans un hôtel de Las Vegas ou dans un parc national…
Il n'y a pas de limite au nombre de participations à ce programme à condition de bénéficier du statut d'étudiant.

Pourquoi cette réforme ?

Le département d’Etat a décidé de changer les règles du Summer Work Travel Program suite à une grève d’étudiants étrangers lors de l’été 2011.

Plusieurs centaines de bénéficiaires du programme avaient en effet manifesté dans une usine de conditionnement du fabricant de chocolats Hershey’s, en Pennsylvanie pour dénoncer les pratiques de leur employeur.

Ils étaient affectés à des tâches épuisantes, travaillaient souvent de nuit et avaient rarement l’occasion de communiquer avec des Américains. Après les retenues sur salaire pour le logement, il leur restait tellement peu d’argent qu’ils n’avaient pas les moyens de visiter le pays, comme le prévoit ce programme d’échange culturel.

Suite à cette grève, le département d’Etat a redéfini, fin avril 2012, les jobs d'été qui peuvent être proposés aux étudiants étrangers dans le cadre du Summer Work Travel Program.

Qu'est-ce qui change ?

Les nouvelles règles entrées en vigueur à la mi-mai sont censées apporter une réponse aux problèmes dénoncés l’an dernier par ces étudiants. Désormais, les étudiants étrangers ne peuvent plus travailler de nuit, ni dans des entrepôts ou des usines d’emballage.

Certains emplois qualifiés de "dangereux pour la jeunesse" par le ministère du Travail leur sont également interdits, ainsi que des jobs d'été dans les secteurs du jeu, des fêtes foraines, des massages ou des tatouages.

De plus, à partir du 1er novembre 2012, la plupart des postes en usine et des emplois du bâtiment, ainsi que les emplois dans les mines et la prospection pétrolière seront également interdits aux étudiants étrangers.

Les organismes chargés de les parrainer devront s’assurer auprès des employeurs qu’aucun étudiant n’a pris la place d’un salarié américain. Enfin, les entreprises américaines ne pourront pas recruter d’étudiants étrangers dans le cadre du Summer Work Travel Program si elles ont procédé à des licenciements au cours des quatre mois précédents.

Cette réforme doit contribuer à réorienter ce programme vers son but premier, à savoir favoriser l’échange culturel.

Plus d'information :

Visitez le site : http://j1visa.state.gov/programs/summer-work-travel/

Tag : job d'été aux Etats-Unis, job d'été Etats-Unis, job d'été USA, travailler l'été aux USA, Summer Work Travel Program, summer work travel program, visa J-1, étudiants étrangers



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis