Le Volontariat Associatif

Le volontariat associatif, créé par la loi du 23 mai 2006, offre un nouveau statut entre bénévolat et salariat aux personnes qui souhaitent devenir volontaires dans des associations. Il permet à toute personne de plus de 16 ans de s’engager librement et à temps plein pour exercer une mission d’intérêt général au sein d’une association ou d’une fondation agréée.

Intérêt du volontariat associatif

Le volontariat associatif a été créé pour fournir un troisième vivier de ressources humaines aux associations.
On dénombre en effet en France 1 million d’associations qui fonctionnent grâce à plus de 13 millions de bénévoles et 1,6 million de salariés.

A qui s’adresse le volontariat associatif ?

Le volontariat associatif s’adresse aux personnes qui désirent s’investir dans un projet de solidarité ou d’intérêt général pour une durée limitée.
Pour pouvoir en bénéficier, il faut :
- être âgé de plus de 16 ans (une autorisation parentale est en outre nécessaire pour les volontaires de 16 à 18 ans)
- être de nationalité européenne ou résider de façon continue en France depuis plus d’un an
- n’exercer aucune autre activité rémunérée (sauf la production d’œuvres scientifiques, littéraires ou artistiques les activités accessoires d’enseignement).

Organismes agréés

Le volontariat associatif organise une collaboration désintéressée entre un volontaire et un organisme agréé.
Les organismes agréés sont les associations de droit français, les unions ou fédérations d’associations ou toute fondation reconnue d’utilité publique, ainsi que les organismes ayant obtenu l’agrément de l’Etat pour recruter des volontaires.
Pour éviter tout abus, ces organismes ne peuvent conclure de contrat de volontariat pour des missions précédemment exercées par un salarié licencié dans les 6 mois précédant la date d’effet du contrat.

Missions concernées

Le volontaire peut exercer toute mission d’intérêt général ayant un caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social, humanitaire, sportif, familial, culturel ou concourant à la mise en valeur du patrimoine artistique, à la défense de l’environnement ou à la diffusion de la culture, de la langue et des connaissances scientifiques françaises, sauf les missions relevant du contrat de volontariat international.
La mission accomplie dans le cadre du volontariat associatif peut se dérouler en France, partout dans l’Union Européenne et dans un Etat signataire de l’accord sur l’Espace économique européen (EEE).
Le lien proposé ci-dessous vous permettra de trouver une mission susceptible de vous intéresser.

Modalités du contrat

Le contrat de volontariat est conclu pour une durée maximale de 2 ans. La durée cumulée des missions de volontariat associatif ne peut excéder 3 ans.
Ce contrat engage le volontaire à temps plein et à titre exclusif au service de la mission.
Le contrat de volontariat peut être résilié avec un préavis d’un mois (sauf en cas de force majeure, de faute grave ou si la rupture permet au volontaire d’être embauché pour un contrat à durée déterminée d’au moins 6 mois ou pour un contrat à durée indéterminée).

Avantages

Le volontariat associatif permet aux volontaires de bénéficier d’une préparation aux missions (préparation technique et information sur les conditions d’accomplissement) et d’une couverture sociale mais aussi de recevoir une indemnité mensuelle (d’un montant maximum de 627 €) et des avantages en nature (titres-repas).
Les volontaires jouissent également de droits aux congés (2 jours de congés par mois pour une mission d’au moins six mois) et d’un préavis en cas de rupture de contrat.
De plus, l’expérience professionnelle et les compétences acquises pendant une mission de volontariat sont reconnues dans le cadre de la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.associations.gouv.fr/asso/public/public.php?action=rechercher_asso

Tag : volontariat associatif, devenir volontaire dans une association, contrat de volontariat



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis