L'eco-vallée De La Plaine Du Var De Nice

L'Eco-Vallée de la Plaine du Var de Nice

Le projet « Eco-vallée » de la plaine du Var de Nice s'est vu attribué par l’État le statut d'Opération d’intérêt National. Il est question de revaloriser et recomposer un territoire de 10000 hectares partiellement urbanisés et répartis sur quinze communes et trois intercommunalités

Naissance du projet

Ce projet est l'initiative de M.Christian Estrosi en 2007 alors qu'il était ministre de l'Aménagement du Territoire. Le gouvernement engage une réflexion sur les principes stratégiques de l’aménagement et du développement de la plaine du Var.


source :http://www.pss-archi.eu

En 2008 un EPA, Établissement Public d'Aménagement, est créé pour la Plaine du Var et le projet « Eco-Vallée » est labellisé Opération d’Intérêt National par l’État.

En 2009 trois grands cabinets internationaux d’urbanistes et d’architectes ( Jose Lluis Mateo, David Mangin et Adriaan Geuse) lancent des études de définition et d'identification des principaux secteurs à enjeux sur ce territoire. Les grands principes d’aménagement et de développement durable sont annoncés. Christian Tordo est élu à la présidence de l’EPA. La réflexion est de plus en plus poussée sur les opérations prioritaires comme le « Grand Arénas » et les collectivités territoriales s'engagent sur de grands projets comme Nice Stadium.
En 2011 les études en matière d'environnement et d'écologie sont poursuivies, des études techniques sont réalisées  ainsi que des appels à projets, des bilans financiers prévisionnels et des concertations à propos des grands projets pour le territoire.

De nombreux acteurs sont rassemblés derrière Christian Estrosi et Nice Côte d'Azur : Jean-Michel Devret, le Préfet des Alpes-Maritimes, Christian Tordo, Président de l'EPA Plaine du Var, Eric Ciotti, Président du Conseil Général et Michel Vauzelle Député, Conseil Régional PACA, les maires des communes concernées.

L'Eco-Vallée en chiffres c'est :

Un territoire de 10 000 hectares : 23 kilomètres du Sud au Nord et 3 à 5,5 kilomètres d'Est en Ouest.
450 hectares aménageables soit pour le logement, soit les commerces, les équipements de loisirs, les services publics et le développement économique du territoire.
2,5 milliards d'euros d'investissements à la fois privés et publics jusqu'en 2025.

116 000 habitants répartis sur 15 communes, 60000 emplois et plus 27000 emplois créés à terme grâce au réaménagement du quartier Arenas, de la Technopôle de Méridia, de la Baronne et de l'éco-quartier de Saint-Martin du Var.

Qu'est ce que l'EPA

L'EPA Plaine du Var est un Établissement Public d'Aménagement qui regroupe l’État, Nice Côte d'Azur, Le Conseil Général, la Région, le monde économique et universitaire.
C'est un établissement public à caractère industriel et commercial, qui consiste en une structure opérationnelle ayant pour but de réaliser des opérations foncières et d'aménagement. Il est chargé par l’État de piloter des projets comme celui de la Plaine du Var.

Depuis 2010 la loi Grenelle II permet au gouvernement, par voie d'ordonnance, de rénover le code de l'urbanisme : Celui-ci peut « clarifier les dispositions relatives aux établissements publics fonciers et d'aménagement et mieux distinguer le cadre juridique qui leur est applicable, en précisant leurs compétences et missions et en rénovant leur mode de gouvernance »

Plusieurs EPA peuvent être créés à différentes échelles :



  • Les EPA de quartier comme La Défense, La Villette, etc.

  • Ceux de bassins de vie, Marne-la-Vallée, EPA de la Plaine de France

  • et enfin ceux de région : Métropole Lorraine, Nord-Pas-de-Calais, Provence Côte d'Azur...

Les enjeux de l'Eco-Vallée

L’État a donné son approbation à Christian Estrosi pour la création de l'«Eco-Vallée » car il considère que l'aire urbaine Nice Côte d'Azur peut s'engager dans une nouvelle phase de développement.
Le territoire de la Plaine du Var est stratégique et doit pouvoir être mis en valeur afin de proposer un nouveau modèle de développement et d'urbanisme. Une stratégie économique pour la métropole Nice Côte d'Azur va être mise en place notamment concernant la formation et la recherche, la santé et la croissance « verte ».

Les ambitions de ce projet sont grandes et vont changer en profondeur les modes d’aménagement, de développement, de travail, d’habitat et de déplacements de tout le territoire.

De nombreux éléments sont pris en compte dans la stratégie du projet :



  • La dimension Sud/Nord et les deux rives du fleuve, elles doivent être prise en compte dans toutes les réflexions d’aménagement et de développement, 

  • La gestion des risques, notamment hydrauliques. 

  • L’excellence environnementale et écologique, 

  • La qualité de l’architecture et des aménagements 

  • La mise en œuvre d’une politique de transports et de déplacements qui a pour but à terme de remplacer le « tout-voiture »

  • Le principe d’innovation dans tous les domaines, 

  • Ainsi qu'une stratégie globale de développement : De la production éco-compatible au tertiaire en passant par le tourisme d’affaires et un nouveau modèle pour l’agriculture, la formation, la recherche et le développement en complémentarité avec Sophia Antipolis.


En ce qui concerne les questionnements sur l'avenir et la pérennité du modèle, le projet de l' « Eco-vallée » participe à une démarche de développement urbain durable : « EcoCités » . Afin de rendre plus efficace la mutation éco-compatible du territoire en termes d’aménagement, d’environnement et de développement économique. Cette démarche se positionne comme une sorte de laboratoire du développement durable et comme un moteur d’innovation de l’agglomération dans le but de créer un levier pour tout le territoire.

Le projet "EcoCités" Nice Côte d’Azur-plaine du Var s’articule autour de quatre axes :


  • Faire le choix d'une urbanisation responsable

  • Créer la mobilité de demain en favorisant les transports propres

  • Tendre vers l’autonomie énergétique

  • Incarner la ville intelligente du futur.


Le projet EcoCités planche sur deux grands projets :


  • Le Grand Arénas, pôle multimodal de Nice-Saint Augustin-Aéroport

  • Le CADAM – Nice Méridia – Les Moulins


Des grands enjeux sont soulevés :


  • La mobilité, et la mise en place d'un système innovant d’informations « voyageurs »

  • Les bâtiments exemplaires, avec des ensembles à Haute Performance Énergétique

  • Les espaces publics et la mise en place d'un système de lutte contre la canicule et une expérimentation de monitoring urbain.

  • L’énergie et la valorisation d'une technique de stockage de l'énergie solaire.


C'est un ensemble d'acteurs variés, d'horizons différents, qui souhaitent donner au territoire une dimension nouvelle. Malheureusement des divergences d'opinions apparaissent déjà mais des outils sont mis en place pour que les citoyens puissent réagir. Un questionnaire est disponible sur le site de l'Eco-Vallée : http://www.ecovallee-plaineduvar.com/

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.ecovallee-plaineduvar.com/

Tag : Eco-Vallée de la Plaine du Var; EPA, Eco-Vallée, Plaine du Var,Opération d'intérêt National



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis