Actualité : Comprendre Le Grand Débat National En 5 Questions

Actualité : comprendre le Grand débat national en 5 questions

Pour tenter de répondre à la crise des gilets jaunes, Emmanuel Macron a prévu de lancer le 15 janvier prochain une grande consultation citoyenne. Dans le cadre de ce Grand débat national, tous les citoyens sont invités à s'exprimer autour de quatre thématiques. Explications.

1- De quoi s'agit-il ?

En réponse à la contestation des gilets jaunes, Emmanuel Macron a prévu d'organiser une grande consultation citoyenne baptisée le Grand débat national.

Par le biais de cette consultation, l'exécutif souhaite donner la parole aux Français sur un certain nombre de sujets.

Cette initiative est inédite et il faudra attendre demain, mardi 15 janvier, pour que les modalités de ce débat se précisent.

C'est en effet demain que sera mis en service un site Internet sur lequel toutes les informations pratiques seront données.

Pour l'instant, on sait seulement que cette plateforme numérique sera mise en ligne par la Commission nationale du débat public (CNDP), une instance indépendante chargée de structurer les débats et de synthétiser les principales revendications ou propositions concrètes qui en ressortiront.

2- Quels seront les thèmes abordés ?

À la veille du lancement de ce Grand débat national, quatre thèmes de discussion ont été définis par le gouvernement :

=> la transition écologique
=> la fiscalité et les dépenses publiques
=> la démocratie et citoyenneté
=> la réforme de l'État et des services publics.

Il faut toutefois noter que, même si ces thèmes ont été fixés par le gouvernement, les participants restent "libres d'aborder tout autre sujet".

Le 13 janvier, le Président de la République a dévoilé le contenu de sa lettre aux Français dans laquelle il revient sur les thématiques qu'il juge essentielles :

=> Quelles propositions concrètes mettre en oeuvre pour accélérer la transition écologique ?
=> Comment rendre notre fiscalité plus juste ?
=> Quelles économies vous semblent prioritaires ?
=> Comment faire évoluer la pratique de la démocratie et de la citoyenneté ?
=> Comment faire évoluer l'organisation de l'État et des services publics pour les rendre plus proches des Français ?

Emmanuel Macron promet aussi un nouveau contrat pour la Nation.

3- Où et quand se passeront les débats ?

Le gouvernement a affirmé vouloir mettre en oeuvre tous les moyens "afin que personne ne se sente exclu de ce débat [et] que chacun puisse y participer à sa manière".

Depuis le 8 décembre dernier, une première phase de consultation a commencé dans plus de 3000 communes, à l'initiative de l'Association des maires ruraux de France (AMRF), à travers des cahiers de doléances.

Les maires de nos communes, qui ont commencé à faire remonter les doléances de leurs administrés, auront aussi un rôle à jouer dans l'organisation des débats publics.

Ils devront notamment mettre à la disposition des citoyens des salles municipales pour que les réunions se déroulent publiquement dans les meilleures conditions.

La plateforme numérique qui doit s'ouvrir le 15 janvier permettra d'ailleurs de connaître ces lieux de réunion dans chaque département.

Le Grand débat national se déroulera donc en ligne et un peu partout en France du 15 janvier au 15 mars 2019.

4- Comment participer ?

Ce Grand débat national doit permettre à tout Français de s'exprimer dans des débats publics ou sur Internet pour faire valoir ses propositions et ses idées.

Si vous voulez proposer une idée, vous pourrez le faire à partir de demain :
=> via la plateforme numérique dédiée
=> lors de réunions locales organisées dans votre commune
=> lors de débats sur les marchés via des stands mobiles

Si vous souhaitez organiser une réunion locale, il vous suffira de la déclarer au minimum sept jours avant sa tenue et de préciser la date, l'heure et le nombre de personnes.

Un numéro d'information a d'ores et déjà été mis en place : le 0800 97 11 11.

Selon le JDD, des conférences régionales auront également lieu avec des citoyens tirés au sort.

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) ainsi que les conseils économiques, sociaux et environnementaux régionaux (Ceser) auront eux aussi un rôle à jouer dans cette consultation, avec notamment pour mission de formuler des idées de réformes.

5- Et après le débat ?

Lors de la dernière phase de la consultation, quatre ateliers nationaux devraient associer 100 à 200 personnes tirées au sort ou issues de la société civile pour délibérer et voter sur des propositions.

À l'issue du Grand débat national, la CNDP sera chargée de synthétiser les propositions.

Le gouvernement devrait ensuite en écouter les conclusions.

Dans sa lettre aux Français, le Président a toutefois tenu à préciser que ce débat n'est "ni une élection, ni un référendum". Ceux qui espéraient la tenue d'un référendum sont sans doute déçus.

Plus d'information :

Visitez le site : https://www.gouvernement.fr/le-grand-debat-national

Tag : Grand débat national, grand débat national, grand débat national site, participer au grand débat national, grand débat national thèmes, lettre aux français, lettre macron, lettre du président



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis