L'orient-express : Histoire D'un Train Mythique

L'Orient-Express : histoire d'un train mythique

L'Orient-Express est sans conteste le train le plus célèbre de l’histoire du rail. Nous vous proposons de retracer la saga de ce train de luxe, qui était jadis le mode de transport privilégié des têtes couronnées européennes.

La mise en service de l'Orient-Express

L'Orient-Express a été inauguré le 5 juin 1883 sous le nom d'Express d'Orient.

A l’origine, il circulait deux fois par semaine sur ce qui était alors le premier chemin de fer international du monde. Il assurait la liaison entre Paris (gare de Paris-Est) et Constantinople (l'actuelle Istanbul) en passant par Strasbourg, Munich, Vienne et d’autres villes européennes.

L'âge d'or de l'Orient-Express

A la fin du XIXe siècle, les voyageurs de l'Orient-Express effectuaient le voyage de Paris à Constantinople, en seulement 2 jours et 3 nuits. En 1894, la Compagnie des wagons-lits ouvrit, pour les passagers du train, plusieurs hôtels de luxe à Constantinople, dont le Pera Palace.

Le 30 mai 1906, on inaugura le tunnel du Simplon, reliant la Suisse à l'Italie et rapprochant Paris de Venise. Dès lors, l'Express d'Orient relia directement Paris à Constantinople via Venise et Trieste.

A partir de 1919, le train rebaptisé "Simplon-Orient-Express" reliait Calais-Maritime et Paris-gare du Nord, ainsi que Paris-Gare de Lyon, à Istanbul et Athènes via Lausanne, Milan, Vérone, Venise, Trieste, Zagreb, Belgrade, Sofia et Salonique.
C'est dans ce train, sens Istanbul-Calais, qu'est située l'action du célèbre roman d'Agatha Christie Le Crime de l'Orient-Express.

A noter : ce train mythique a inspiré de nombreux écrivains, comme Agatha Christie, Paul Morand ou Paul Valéry. Ian Fleming, le créateur de James Bond l’a utilisé comme décor dans le roman Bons baisers de Russie.

L’Orient Express a connu son âge d’or dans l'entre-deux-guerres. Dans les années 1920 et 1930, il est le mode de transport privilégié des têtes couronnées européennes, des aristocrates et des célébrités. Il est alors surnommé "Le Train des Rois, le Roi des Trains".

Déclin et renaissance de l'Orient-Express

La seconde guerre mondiale freina brutalement l'essor de l'Orient-Express et l'arrivée des transports aériens amorça son déclin. Le service régulier vers Istanbul et Athènes cessa en 1977, à cause de la concurrence grandissante de l'avion.

Cependant, en 1982, un entrepreneur britannique, Sir James Sherwood, décida de faire revivre la légende de l'Orient Express. Il reconstitua, avec du matériel d'origine restauré, un nouveau train de luxe.

Ce train baptisé Venise-Simplon-Orient-Express et géré par une compagnie privée assure aujourd’hui encore la liaison Boulogne-sur-Mer - Calais - Venise, via Paris, Innsbruck ou Vienne, avec parfois un prolongement vers Istanbul.
Avec ses voitures bleues et or, ce train propose de revivre un voyage de légende au cœur de l'Europe (voir le site ci-dessous).

En 2003, la Compagnie des wagons-lits a également restauré sept voitures de son patrimoine historique et les a remises en service dans un train dénommé Pullmann Orient-Express. Ce train propose principalement des dîners-voyages au départ de Paris.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.orient-express.fr/web/vsoe_fr/venice_simplon_orient_express.jsp

Tag : Orient-Express, orient-express, orient express, orient express train, voyage orient express, l'orient express, orient express histoire, Paris, Venise, Istanbul, train de luxe, Venise Simplon Orient Express



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis