Gaz Et électricité : Comprendre Le Chèque énergie En 6 Questions

Gaz et électricité : comprendre le chèque énergie en 6 questions

Depuis le 1er janvier 2018, les tarifs sociaux de l'énergie (TPP et TSS) ont été supprimés et remplacés par le chèque énergie. Cette aide de l'Etat est réservée aux ménages qui ont des revenus modestes. Mais en quoi consiste ce dispositif et qui peut en bénéficier ? Nous vous proposons de découvrir cette aide en 6 questions.

1- En quoi consiste cette aide ?

Le chèque énergie est une aide destinée aux ménages modestes.

Il doit leur permettre de régler une partie de leurs dépenses énergétiques telles que les factures de gaz, d'électricité, de fioul, de bois de chauffage ou de biomasse, ou tout autre combustible destiné à l'alimentation des équipements de chauffage ou de production d'eau chaude .

Dans un logement-foyer conventionné, ce chèque permet même de payer les charges de chauffage des locataires.

Enfin, il peut aussi être utilisé pour le paiement de certains travaux de rénovation ou d'isolation, par exemple, l'installation d'une chaudière à condensation, d'une pompe à chaleur ou d'un volet isolant.

2- Quel est son montant ?

Le montant du chèque énergie varie selon les cas, de 48 € à 227 € TTC.

Plus précisément, le montant de cette aide dépend du niveau de revenus et de la composition du foyer.

Pour pouvoir en bénéficier, le revenu fiscal de référence de votre foyer doit être inférieur à 7700 € par unité de consommation (UC).

Les UC servent à calculer votre consommation sachant que :
=> une personne constitue 1 UC
=> la 2e personne constitue 0,5 UC
=> chaque personne supplémentaire constitue 0,3 UC.

3- Est-ce plus avantageux que les tarifs sociaux de l'énergie ?

Oui, le chèque énergie, entré en vigueur en 2018, est plus avantageux que les tarifs sociaux pratiqués auparavant.

Son montant moyen est estimé à 150 euros en 2018.

De plus, ce montant moyen devrait augmenter et passer à 200 euros dès 2019.

Enfin, cette aide ouvre droit à certains avantages supplémentaires.

4- Quels sont les avantages associés ?

L'attribution du chèque énergie dispense ses bénéficiaires des frais de mise en service des compteurs de gaz naturel et d'électricité.

Cette aide donne également droit à un abattement de 80% sur les frais de déplacement d'un technicien en cas de réouverture d'un compteur après un impayé.

Enfin, ce dispositif garantit le maintien de la puissance électrique pendant la trêve hivernale.

5- Quelles sont les démarches à effectuer ?

Pour obtenir ce chèque énergie, aucune démarche n'est nécessaire.

L'administration fiscale se charge d'envoyer directement le chèque aux foyers éligibles (sous conditions de ressources) entre les mois de janvier et de mars 2018.

Ce chèque est nominatif et peut vous être envoyé au format papier ou dématérialisé (envoi par courrier électronique).

A noter : si vous résidez dans un logement-foyer, l'aide est versée directement au gestionnaire de votre résidence pour qu'il la déduise du montant de votre redevance.

En ce qui concerne sa durée de validité, ce chèque est valable jusqu'au 31 mars de l'année suivante (la date de validité est inscrite sur le chèque).

6- Les professionnels peuvent-ils refuser ce moyen de paiement ?

Non. Tous les fournisseurs d'énergie ou de combustibles de chauffage sont tenus d'accepter le chèque énergie dès lors que la dépense est éligible à ce dispositif.

Il en va de même pour les gestionnaires de logements-foyers conventionnés et pour les artisans labellisés RGE (Reconnu garant de l'environnement).

Pour régler une dépense éligible, il vous suffit d'envoyer ce chèque par courrier postal ou de le remettre en main propre au professionnel en question.

Pour en savoir plus sur les nouveaux chèques énergie, nous vous invitons à consulter le site officiel (lien ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : https://chequeenergie.gouv.fr/

Tag : chèque énergie, chèques énergie, chèque énergie éligibilité, cheque energie, cheque energie 2018, cheque energie beneficiaire, cheque energie edf, cheque energie gdf, cheque energie mode d'emploi



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis