Solex Va Lancer Un Vélo électrique Made In France

Solex va lancer un vélo électrique made in France

Solex, fleuron de l'industrie française dans les années 1950 à 1970, relocalise une partie de sa production dans l'Hexagone. A partir de janvier 2014, 3000 vélos électriques par an sortiront des usines de Saint-Lô dans la Manche.

Une marque mythique

La marque Solex a connu son heure de gloire en France dans les années 1950 à 1970.

A sa création en 1905, cette société fabriquait des radiateurs centrifuges et des carburateurs. C'est à partir de 1946 qu’elle a produit les premiers VéloSolex. Ces vélos équipés d’un moteur consommant moins d’un litre aux 100 étaient alors fabriqués à Courbevoie.

Ce moyen de transport pratique et peu cher est vite adopté et les ventes explosent après-guerre. Entre 1946 et 1988, il s’en vend 8 millions d'exemplaires dans le monde !

Après plusieurs rachats successifs, la marque Solex a été reprise en 2013 par EasyBike, un groupe spécialisé dans les vélos à assistance électrique (VAE).

Un retour hautement symbolique

Grégory Trebaol, président du groupe Easybike, a annoncé la relocalisation d’une partie de la production en France. Jusqu’à présent, les vélos à assistance électriques de la marque étaient tous "made in China".

A partir de janvier 2014, 3000 VAE par an seront assemblés à Saint-Lô, dans la Manche : un retour hautement symbolique rendu possible grâce au soutien de la Banque publique d’investissement (BPI) qui a accordé à l’entreprise une avance remboursable de 1,3 million d’euros.

Le mythique Solex reviendra ainsi sur le sol français, qu’il avait quitté en 1988 après l’arrêt de sa production par Motobécane et le rachat de la marque par une filiale du groupe Fiat.

D'ici à 18 mois, Easybike espère employer 30 personnes à Saint-Lô, avec une capacité de production de 20.000 à 30.000 vélos électriques par an. Si les ventes sont bonnes, un deuxième atelier pourrait même ouvrir en France.

Une version tout électrique

67 ans après sa création, le Solex revient en France dans une version électrique plus écologique et plus moderne.

Même s’il a gardé une forme proche de son allure d'origine, il est désormais doté d’une batterie qui offre une autonomie de 60 kilomètres.

Ce nouveau solex made in France coûte un peu plus cher qu'un modèle fabriqué en Chine. Il faudra compter environ 1500 euros pour un vélo d'entrée de gamme et jusqu’à 2500 euros pour un modèle haut de gamme. Les consommateurs seront-ils prêts à payer plus pour rouler français ?

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.solexworld.fr/fr/

Tag : Solex, solex, solex électrique, vélo solex, solex made in France, Easybike, made in France, vélo électrique, vélo à assistance électrique, VAE



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis