Les Perles De Culture : Caractéristiques Et Entretien

Les perles de culture : caractéristiques et entretien

Les perles de culture sont utilisées pour confectionner des bijoux depuis l'Antiquité où elles étaient appelées "larmes d'Aphrodite". En Chine, elles faisaient déjà partie des joyaux des empereurs des dynasties Ming et Han. Nous vous proposons de découvrir les mystères de la formation d’une perle et les caractéristiques de ce bijou.

La formation d’une perle

Les perles de culture sont créées par certains mollusques (principalement les huîtres) comme un mécanisme de défense face à l'intrusion d'un corps étranger.
Quand un corps étranger entre à l'intérieur de la coquille, l'animal réagit en entourant l'objet de couches successives de carbonate de calcium et de substances organiques.
Ce mélange, qui forme la nacre, s'accumule progressivement pendant plusieurs années autour de l’objet pour former une perle.

Autrefois obtenues par hasard, les perles font aujourd'hui l'objet d'une culture appelée perliculture.
Cette méthode a été mise au point par les Japonais du début du XXème siècle, avant de se répandre dans tout l'Océan Pacifique et en Polynésie française, le principal producteur actuel.

A noter : les perles cultivées sont de vraies perles ; la seule différence est que le fermier stimule intentionnellement le développement de la perle en insérant un "noyau" (appelé nucléon ou nucléus) dans l'huître.

Caractéristiques et valeur des perles

La qualité des perles de culture dépend de l'épaisseur de la nacre et de la régularité de la cristallisation.
La brillance iridescente des perles est d'autant plus fine que les couches de nacre sont plus fines et plus nombreuses.

La couleur de la perle est le résultat de multiples facteurs : si les perles sont généralement de couleur blanche, avec des nuances crème ou rose, il en existe aussi teintées de jaune, vert, bleu, marron ou noir.
Les perles noires, dont les plus connues proviennent de Tahiti, sont très chères à cause de leur rareté. Elles présentent des nuances allant du noir au gris avec des reflets verts, argent, rosés ou pourpres.

A noter : La couleur des perles de Tahiti est due à l'huître vivant dans cette région du monde et à l'alimentation qu'elle y trouve.

On distingue huit formes de perles différentes : rondes, semi-rondes, bouton, larme, poire, ovale, baroque (irrégulière) et baguée.
Les perles parfaitement rondes, qui sont les plus rares, sont aussi les plus chères.

Leur poids se mesure en grains (un grain de joaillier vaut 0,05 grammes) et en mommes (1 momme = 75 grains), une unité de poids d’origine japonaise.

La valeur des perles dépend de leur brillance, leur couleur, leur taille et leur symétrie. Les grosses perles parfaitement rondes sont très rares et très recherchées pour la fabrication de colliers à plusieurs rangs.

Comment entretenir les perles de culture ?

Les perles doivent être essuyées avec un tissu humide mou après avoir été portées et avant de les ranger dans leur écrin.
Rangez vos perles séparément de vos autres bijoux qui pourraient les rayer (dans un écrin séparé, une pochette de tissu mou ou un compartiment à part) car la nacre est une matière tendre.

Pour polir et entretenir vos perles de culture, utilisez un tissu doux ou une peau de chamois contenant une goutte d'huile d'olive. Cela les protègera de la sècheresse et du craquement de la nacre.
Vous pouvez aussi plonger de temps en temps vos perles dans une eau légèrement salée.

Attention : Ne les enveloppez pas dans du coton ou de la laine.
Ne les mettez pas en contact de Parfum ou d'alcool, de citron, d'eau savonneuse, de Produits chimiques ou de chlore.
Ne les nettoyez pas avec une brosse à dent ou tout autre matériel abrasif.

Plus d'information :

Tag : perles de culture, entretien perles de culture, perles de Tahiti, perle de culture, formation perle de culture



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis