La Montre Swatch : Histoire D'un Objet Culte

La montre Swatch : histoire d'un objet culte

Tout le monde connaît aujourd'hui la marque de montres Swatch. Mais saviez-vous que cette petite montre en plastique, commercialisée à partir de 1983, a relancé l'industrie suisse de l'horlogerie ? Nous vous proposons de retracer les origines et l'histoire d'un objet devenu culte.

Petite montre, grand groupe

Si je vous dis Swatch, vous penserez à coup sûr à cette petite montre rigolote, pas chère et en plastique, que vous portiez dans les années 1980...

Mais saviez-vous que ce modèle abordable a sauvé l'industrie horlogère suisse de la faillite ? Et que le groupe du même nom est aujourd'hui le plus grand groupe horloger du monde ?

Sous ses dehors anodins, la petite montre en plastique de qualité suisse a révolutionné son secteur et s'est hissée au rang d'objet culte !

Un modèle révolutionnaire

La montre Swatch est apparue sur le marché au début des années 1980, à une époque où l'industrie suisse de l'horlogerie était en pleine crise, car elle devait faire face à la concurrence des montres à quartz japonaises.

Ernst Tomke, directeur de la Manufacture Horlogère ETA, demanda alors à Elmar Mock et Jacques Müller, deux de ses plus jeunes ingénieurs, de concevoir un mouvement à 5 francs suisses (soit l'équivalent de 7 euros). A l'époque, le moins cher sur le marché coûtait 15 francs (21 euros).

Pour réaliser cette montre économique, les deux ingénieurs imaginent une montre en plastique au mécanisme très simplifié : elle ne compte que 51 composants, contre 91 pour une montre à quartz ordinaire !

Ils s'inspirent notamment de la montre la plus plate du monde, la Delirium, créée en 1978 par ETA.

Comme ce modèle n'est pas démontable, il est impossible de le réparer et il faut donc que sa qualité soit irréprochable... En contrepartie, cette montre peut être produite en grande série sur des équipements très automatisés.

Autre avantage : elle peut se décliner en une multitude de versions différentes (avec des variations au niveau de la couleur du bracelet et du dessin de fond d'écran…). Ainsi, elle peut plaire à tous les publics, aux jeunes comme aux moins jeunes, et aux hommes comme aux femmes. Une véritable révolution est en marche...

Des montres abordables et amusantes

En lançant la montre Swatch en 1983, ETA voulait reconquérir les parts de marché perdues dans les années 1960 et 1970 dans les modèles d'entrée de la gamme, à cause de la concurrence agressive des marques japonaises comme Seiko.

Comme les compagnies japonaises proposaient majoritairement des montres à quartz, le fabricant suisse voulait aussi remettre au goût du jour les montres analogiques, c'est-à-dire avec des aiguilles sur le cadran.

A sa sortie "la Swatch" est présentée non comme une montre mais comme un accessoire de mode et ce trait de génie marketing lui assure un succès fulgurant.

Cette montre suisse au look contemporain, jeune et amusante, devient un véritable phénomène de mode au milieu des années 1980.

On les collectionne et on n'hésite pas à en porter plusieurs, au poignet mais aussi accrochée à ses vêtements ou dans les cheveux !

A noter : le nom "Swatch" a été choisi par le consultant en marketing Franz Sprecher ; il s'agit de la contraction de Swiss (Made) Watch qui donna "S'Watch" puis "Swatch".
Mais son idée première était de baptiser ce modèle "Second Watch" pour inciter les propriétaires de montres traditionnelles à s'offrir une deuxième montre plus pop et plus fun, en un mot plus impertinente.

Une photo publiée par Swatch (@swatch) le



Un succès jamais démenti

Grâce à sa conception simple et modulable, la Swatch a su s'adapter aux tendances de la mode à chaque saison…

Par sa popularité jamais démentie, elle a largement contribué à relancer l'industrie horlogère suisse, reconnue comme la meilleure du monde !

Aujourd'hui, le nom de cette montre en plastique est également celui d'un groupe, leader mondial de l'horlogerie. Le Swatch Group englobe 18 marques célèbres, dont Breguet, Blancpain, Omega, Longines, Tissot et Calvin Klein.

Pour se renouveler sans cesse, la marque a noué des partenariats avec des artistes de renom comme Keith Haring et plus récemment Mika dont le modèle figure dans la collection 2016 :

Une photo publiée par Swatch (@swatch) le




En plus de son modèle culte en plastique, Swatch a élargi son offre et propose désormais une douzaine de types de montres différents : montres en métal, montres de plongée, montres ultra-minces ou encore montres bijoux...

Mais les fans de la première heure gardent un attachement particulier aux modèles en plastique. Pour partager leur passion, ils ont fondé le "Swatch Club" qui est aujourd'hui devenu, grâce notamment aux réseaux sociaux une communauté internationale !

Plus d'information :

Visitez le site : https://www.swatch.com/fr_fr/

Tag : Swatch, swatch, montre swatch, swatch group, swatch montres, swatch histoire, horlogerie suisse, montres swatch, marque swatch, montres suisses, montres oméga, montres tissot, histoire groupe swatch



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis