La Dentelle Aux Fuseaux : Une Tradition Préservée

La dentelle aux fuseaux : une tradition préservée

Par son raffinement et sa fragilité, la dentelle n’a cessé de fasciner les hommes. Nous vous proposons de retracer l’histoire de la dentelle aux fuseaux, un savoir-faire perpétué au cours des siècles et toujours enseigné aujourd’hui.

Des origines incertaines

On ignore quelles sont les origines exactes de la dentelle. Si les historiens s’accordent à penser qu'elle est apparue au XVIe siècle dans la région de Venise, d’autres pays et régions en revendiquent la création.

Ainsi, une légende locale raconte que la dentelle aux fuseaux a été inventée par une jeune brodeuse du Puy-en-Velay en mars 1407.
D’autres prétendent que des marchands et colporteurs auraient introduit la dentelle en Velay au cours du Moyen Age lorsque la ville du Puy était le départ des chemins de Saint Jacques de Compostelle.

Histoire de la dentelle

Sur le plan technique, la dentelle aux fuseaux dériverait de la passementerie (art d’orner les vêtements de fils brodés). Elle fut d'ailleurs nommée "passementerie", avant l’apparition du mot "dentelle" (signifiant littéralement "petites dents") attesté à partir de 1545.

En France, la plupart des dentelles ont d’abord été importées d'Italie et de Flandre. En 1665, par mesure économique, Colbert décida d’interdire l'importation de la dentelle et fonda des manufactures royales, dont celle d’Alençon.

La dentelle connut un essor constant de la fin du XVIe siècle au début du XIXe siècle.
Pendant plusieurs siècles, chaque pays et chaque région produisait "sa dentelle" avec des caractéristiques propres. Un grand nombre de régions françaises sont ainsi associées à l’art des dentellières : Alençon, Bayeux, Chantilly et Le Puy en Velay.

Au XVIIe siècle, le succès des dentelles était tel que Louis XIII a dû en réglementer l’usage par quatre édits, dont l’édit de 1639, interdisant l’usage de la dentelle sur tout habit sous peine d’amende.

Déclin et renouveau de la dentelle

L’apparition des métiers mécaniques vers 1820 amorça le déclin de la dentelle faite à la main.

Pourtant, grâce à l'initiative de particuliers qui ont fondé des associations de sauvegarde de cet art, la dentelle aux fuseaux connaît un renouveau depuis les années 1970.

En 1974, Mick Fouriscot fonde "le Nouveau Conservatoire de la dentelle à la main" afin d'enseigner la pratique de la dentelle (voir le site ci-dessous).

En 1976, le Président de la République décide l'ouverture au Puy en Velay de "l'Atelier Conservatoire National de la dentelle à la Main", chargé de préserver et développer les techniques de la dentelle au fuseau.

Aujourd’hui, il existe également un Conservatoire de la Dentelle à Bayeux (http://dentelledebayeux.free.fr/).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.ladentelledupuy.com/

Tag : dentelle, dentelle aux fuseaux, dentelle au fuseau, histoire de la dentelle, évolution dentelle, dentelle du Puy en Velay, dentelle de Bayeux



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis