N'oubliez Pas Vos Agriculteurs Locaux

N'oubliez pas vos agriculteurs locauxImage ©Pixabay

Un regain d'intérêt récent pour les réseaux alimentaires locaux est une aubaine pour les agriculteurs, mais les acheteurs doivent maintenir leur soutien à long terme.

Pourquoi est il important de consommer des produits locaux ?

Les agriculteurs ont plus que jamais besoin de nous en ce moment - et je soupçonne que beaucoup d'entre nous réalisent soudainement à quel point nous avons aussi besoin des agriculteurs. Jamais dans la mémoire moderne notre chaîne d'approvisionnement alimentaire n'a été aussi précaire qu'elle ne l'a été pendant cette pandémie de coronavirus. Les ingrédients auparavant abondants et toujours accessibles ne sont plus disponibles dans les magasins, et de nombreuses personnes doivent se débrouiller ou s'en passer.

Alors que les frontières se ferment et que les programmes pour les travailleurs étrangers se bloquent, on est simultanément soulagé de vivre dans une zone rurale entourée d'agriculteurs productifs et soucieux de ne pas avoir la main-d'œuvre ou les points de vente pour maintenir la production. On s'nquiète du fait que les marchés fermiers saisonniers ne s'ouvriront probablement pas comme d'habitude et on se demande comment les agriculteurs vendront leurs produits.

Malheureusement, les agriculteurs ne sont pas étrangers à la crise. Food Tank a rapporté que les faillites agricoles aux États-Unis ont atteint un sommet en huit ans en 2019, dont beaucoup peuvent être "attribués aux défaillances de l'agriculture industrielle - prix bas des produits de base prolongés, dette agricole toujours croissante, maladies animales, consolidation et l'impact du changement climatique provoquant des inondations record dans le Midwest et des incendies dans l'Ouest. " Il n'a jamais été facile d'être agriculteur, mais maintenant la pandémie de coronavirus est encore un autre fardeau pour un système déjà tendu. C'est pourquoi nous, acheteurs et mangeurs, devons aider nos agriculteurs plus que jamais en ce moment - et profiter de la nourriture fabuleuse qu'ils ont à offrir.

Que pouvons-nous faire?

Food Tank dit que le soutien à court terme peut prendre la forme d'une inscription à une action CSA (agriculture soutenue par la communauté), du shopping sur un marché de producteurs (s'il n'a pas été fermé dans votre communauté) et de la commande directe: " De nombreux agriculteurs proposent la livraison de produits biologiques et de viandes au pâturage, et davantage d'agriculteurs ajoutent ce service à la suite de la pandémie. "

Consultez les sites Web et les pages Facebook des agriculteurs locaux que vous achetez habituellement sur les marchés de producteurs et contactez-les pour savoir quelle est leur nouvelle stratégie de vente au détail. Il ne fait aucun doute que beaucoup ont trouvé d'autres moyens de vendre leurs produits, principalement des marchés en ligne ou des ventes à la ferme, et vous devriez les soutenir. Certains peuvent offrir un service de livraison pour vous épargner de quitter la maison.

Leslie Moskovits, un agriculteur biologique de Hanover, en Ontario, qui dirige le grand programme de CSA, a déclaré que les gens devraient également plaider pour que les marchés de producteurs restent ouverts, tant qu'ils "passent à des protocoles de distanciation sûrs pour soutenir tous les producteurs et autres qui en dépendent. "

Une autre excellente approche consiste à rejoindre les coopératives alimentaires en ligne, qui s'approvisionnent auprès des agriculteurs et les distribuent soit à un point de collecte principal, soit à livrer à votre domicile.

Kralt a déclaré que la coopérative Eat Local, par exemple, a vendu de nombreuses nouvelles adhésions, vu des anciens membres revenir et des membres actifs passer des commandes beaucoup plus importantes. Certains acheteurs sont attirés par la fonctionnalité de livraison à domicile, tandis que d'autres ont été référés par des agriculteurs qu'ils achètent généralement en personne sur les marchés hebdomadaires. Lorsqu'on lui a demandé si elle pensait que le soutien se poursuivrait, Kralt a répondu que la croissance ne se poursuivrait probablement pas au même rythme rapide, mais qu'il y aurait une expansion régulière. «C'est une chance pour les systèmes alimentaires locaux de briller en ce moment, en sensibilisant davantage les gens qui ne sont pas nécessairement au courant des options qui existaient. J'espère que le mouvement se poursuivra.»

Au-delà du shopping, vous pourriez envisager de travailler pour une ferme locale, si la pandémie a entraîné une perte d'emploi. De nombreux maraîchers ont désespérément besoin de travailleurs pour combler le vide laissé par les travailleurs temporaires absents d'autres pays. Des appels ont été lancés pour que les personnes privées de leur activité, rejoignent les fermes et producteurs pour prêter main forte pour les récoltes.

Cela pourrait être une opportunité intéressante pour les gens de s'essayer à l'agriculture qui n'auraient peut-être pas eu la chance autrement - un stage rémunéré en quelque sorte, et probablement l'un des endroits les plus sains de nos jours, dans un champ ouvert.
Soutenez également, les restaurants qui soutiennent les agriculteurs.

Mais que se passe-t-il après?

L'agriculteur Leslie Moskovits a déclaré que le véritable test sera après que tout soit terminé.

"À l'heure actuelle, les agriculteurs locaux connaissent un regain d'intérêt, car les personnes qui ne se sentent pas normalement vulnérables ont un aperçu des insécurités de notre système alimentaire actuel et se précipitent pour accéder à une source locale de nourriture sûre. Il y a certainement une insécurité pour les agriculteurs dont les débouchés commerciaux ont fermé, mais en général, de nombreuses exploitations connaissent un regain d'intérêt. "

Ce qui reste à voir, c'est si cet enthousiasme pour la nourriture locale se poursuivra après le réapprovisionnement des épiceries et le retour à la normale des achats. Moskovits espère que les gens se souviendront de combien les agriculteurs leur importaient pendant cette crise et agiront en conséquence. "J'encouragerais les gens à s'informer sur les obstacles qui existent pour l'agriculture locale afin d'augmenter et à plaider en faveur des systèmes alimentaires locaux, et à voter en conséquence."

Par exemple, la province de l'Ontario, au Canada, a peu ou pas de soutien accessible pour les nouveaux agriculteurs, en particulier ceux qui souhaitent se lancer dans des modèles de fermes écologiques à petite échelle et à faibles actifs. La province voisine du Québec, en revanche, offre des soutiens financiers qui encouragent les systèmes alimentaires locaux, c'est pourquoi de nombreux petits agriculteurs écologiques débutants s'y installent.

Le nombre d'agriculteurs diminue au Canada et aux États-Unis et leur âge moyen augmente. "Dans une crise comme celle que nous connaissons actuellement, où les gens veulent avoir accès à une source de nourriture sûre", a déclaré Moskovits, "ils devraient être très conscients des soutiens nécessaires pour un système alimentaire local prospère".

Il peut être difficile d'imaginer la vie au-delà de la crise actuelle que nous traversons, mais cela aussi passera. Ensuite, c'est à nous de maintenir les habitudes alimentaires locales et saisonnières que nous avons établies en temps de crise et d'en faire notre nouvelle norme.

Plus d'information :

Tag : agriculture, producteurs, locaux, fruits, légumes, aromates, saison, production locale consommation, consommateur, responsable, écologie, économie , pandémie, Agriculture, agriculteur, Ontario, Shopping, CSA, province, Canada, coronavirus, États-Unis, Tank, courant, maraîchers, sains, test, insecurite, age moyen, Québec, Coopérative, distanciation, agriculture industrielle, dette, changement climatique, Midwest, pâturage, sites web, FaceBook, Hanover, protocoles, Norme,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis