Insolite : Camille Thomas Joue Du Violoncelle Dans Paris Confiné

Insolite : Camille Thomas joue du violoncelle dans Paris confinéImage ©Édouard Hue

Selon le vieil adage, la musique adoucit les moeurs. Mais elle peut aussi adoucir le confinement, comme en témoigne le succès planétaire des vidéos de Camille Thomas. La violoncelliste, qui a fait le buzz au printemps dernier en jouant sur les toits de Paris, récidive pendant ce deuxième confinement en faisant résonner son instrument dans les musées parisiens fermés.

Un violoncelle sur le toit

Avez-vous entendu parler de Camille Thomas ? Cette violoncelliste franco-belge de 32 ans, qui a posé ses doigts sur les cordes d’un violoncelle pour la première fois à l’âge de quatre ans, est une soliste renommée.

En 2017, elle est même devenue la première femme violoncelliste à signer chez Deutsche Grammophon, le plus prestigieux label de musique classique.

Pour les internautes, c’est surtout pendant le premier confinement que la musicienne s’est fait connaître, en jouant sur son toit en zinc en plein cœur de Paris.

Avec la complicité de son mari qui la filme, l’artiste a offert sur les réseaux sociaux des petits concerts improvisés avec vue sur la capitale !

Le talent et l’inventivité de cette grande violoncelliste ont enchanté les internautes confinés. Les vidéos où elle fait vibrer son violoncelle sur le toit ont d’ailleurs fait le tour du monde en mars 2020 via les réseaux Twitter et Instagram ...

Elle a notamment interprété le célèbre aria "Casta Diva" tiré de l’Opéra Norma de Bellini dans un arrangement pour violoncelle :




De la musique dans les musées

Pour ce deuxième confinement, Camille Thomas revient avec un nouveau projet et un nouveau cadeau pour les mélomanes du monde entier.

Après avoir joué sur les toits de Paris, la soliste franco-belge a en effet décidé de faire chanter son violoncelle dans des monuments parisiens et des musées désertés.

Alors que tous ces lieux de culture sont fermés en raison de la crise sanitaire, Camille brise le silence du confinement en interprétant des morceaux classiques dans des décors de rêve.

Elle s’est par exemple perchée sur un toit de l'Institut de France tout près de la coupole sous laquelle se réunissent les cinq Académies pour jouer "Kaddisch" de Maurice Ravel, l’un des morceaux qu'elle a le plus interprété lors du premier confinement.




Avec son ami cinéaste Martin Mirabel, elle s’est aussi rendue au Musée des Arts Décoratifs pour jouer le célèbre air d'opéra de Donizetti "Una furtiva lagrima" adapté pour violoncelle.

Elle raconte : "Pendant deux heures, on a essayé de faire vivre ce lieu unique. Ça nous a tellement enthousiasmés qu'on a voulu continuer".

Elle a donc contacté d’autres lieux parisiens et compte faire au total neuf vidéos filmées dans des lieux exceptionnels :
=> à l'Institut du Monde Arabe ou IMA
=> à Versailles
=> au musée Nissim de Camondo
=> dans la grande galerie de l'Évolution au Jardin des Plantes
=> au Palais Garnier
=> au musée Rodin
=> au musée d'Orsay

La violoncelliste partagera bien sûr toutes ces vidéos avec le public d'ici février, car "un musicien qui ne partage pas la musique perd son sens et sa raison d'être", explique-t-elle.

Un instrument légendaire

En plus de ces moments de grâce totalement gratuits, Camille Thomas fait aux internautes un autre cadeau dont ils n’ont peut-être pas conscience : entendre le son d’un violoncelle exceptionnel.

La violoncelliste joue en effet sur le Feuermann Stradivarius de 1730 qui lui a été prêté pour un an par la Nippon Music Foundation.

Avant de vibrer sous les doigts de la soliste franco-belge, cet instrument de légende a appartenu à Auguste-Joseph Franchomme, un grand violoncelliste français qui a joué aux côtés de Chopin.

Et l’actualité de Camille Thomas ne s’arrête pas là puisqu’elle a sorti cette année son deuxième album chez DG : Voice of Hope dont une partie des bénéfices seront reversés à l'Unicef.

Avec sa musique, l’artiste souhaite délivrer un message qui résonne particulièrement en ces temps troublés : "Il ne faut jamais renoncer à l'Homme, à l'espoir et à la beauté."

Plus d'information :

Visitez le site : https://www.camillethomas.com/bio.php?lg=FR

Tag : Camille Thomas, camille thomas, camille thomas violoncelliste, camille thomas violoncelle, violoncelle sur les toits de paris, camille thomas musées, violoncelle dans les musées, violoncelle dans les musées fermés , violoncelle, violoncelliste, Paris, musique, soliste, artiste, coupole, Institut, France, arabe, ima, Versailles, Musée Nissim de Camondo, lieu unique, Donizetti, Camondo, Grande Galerie de l'Evolution, palais Garnier, Rodin, UNICEF, Hope, DG, Chopin, français, Auguste-Joseph Franchomme, 1730, stradivarius, conscience, musicien, musée d'Orsay, Mirabel, cinéaste, Léonard de Vinci, réseaux sociaux, Zinc, musicienne, musique classique, label de musique, Deutsche Grammophon, 2017, cordes, buzz, Mars 2020, Twitter, bibliothèque, Maurice Ravel, Norma, rêve, crise sanitaire, culture,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis