Caraïbes : à Chaque île Sa Musique

La salsa, le calypso et le zouk sont des genres musicaux aujourd'hui populaires dans le monde entier. Mais connaissez-vous le berceau de ces musiques du monde ? Toutes ont en commun d'être originaires des Caraïbes et proviennent de différentes îles de la mer des Antilles. Petit tour d'horizon de ces rythmes entraînants.

A Trinité-et-Tobago : le calypso

Pendant longtemps, le genre musical exotique le plus connu aux Etats-Unis fut le calypso ou kaiso originaire de Trinité-et-Tobago (une île située au large du Vénézuéla).

Ce style de musique est basé sur des chansons engagées interprétées pendant le carnaval. Dans cette musique à deux temps, on perçoit la double influence des rythmes africains et des musiques européennes.

Actuellement, ce style de musique revient sur le devant de la scène grâce à l'artiste Calypso Rose, originaire de Trinité-et-Tobago, et son album Far from home sorti en 2016 :



Le mélange du calypso et de la soul a donné naissance, dans les années 1970, à la soca, une musique aux rythmes très enlevés.

Le terme de soca est la contraction de "soul-calypso". Cette musique, qui peut se définir comme une version accélérée du calypso, est illustrée notamment par le tube Soca Dance de Charles D. Lewis sorti en 1990 :


Dans les Antilles françaises : le zouk et la biguine

En Martinique et en Guadeloupe, la musique locale emblématique est sans conteste le zouk.

Créé au début des années 1980, ce genre musical est devenu extrêmement populaire jusqu'en métropole grâce aux groupes la Compagnie Créole, Kassav et Zouk Machine.



Le mot "zouk" existait déjà avant et désignait dans les années 1960 un lieu de danse populaire.

Par ailleurs, on danse encore dans les bals dans les Antilles françaises la biguine, un genre musical proche du jazz de la Nouvelle-Orléans ! Née en Guadeloupe, cette musique serait d'ailleurs l'un des ancêtres du jazz...

Si elle est aujourd'hui un peu tombée en désuétude en dehors des Antilles, la biguine a connu un grand succès en France métropolitaine dans les années 1930, notamment à l'occasion de l'Exposition coloniale internationale de 1931 !

En République Dominicaine : le merengue

Sur l'île de Saint-Domingue, on danse depuis des décennies une danse de couple très sensuelle appelée le merengue.

Ce genre musical serait né en République Dominicaine dès le milieu du XIXe siècle et son succès ne s'est jamais démenti depuis, y compris en Amérique latine et aux Etats-Unis où cette musique reste très populaire.

En 1990, Juan Luis Guerra a remis le merengue au goût du jour avec son titre Ojalá que llueva Café :



Depuis, d'autres artistes ont revisité le genre en le mélangeant à du rap ou de l'électro ! C'est notamment le cas de Shakira dans son titre Loca.

A Cuba : la salsa, la rumba et bien plus encore

Du fait de sa population nombreuse et métissée, Cuba a été un formidable creuset pour de nombreux genres musicaux.

L'île connue pour ses cigares est aussi le berceau des musiques les plus courantes dans les bals et les cours de danses latines.

Sont en effet originaires de Cuba :
=> la salsa
=> le mambo
=> le cha-cha-cha
=> la rumba

Mais sur cette île aux multiples influences, les genres musicaux sont encore plus nombreux et complexes que cela !

Avec son album éponyme, sorti en 1997, le groupe Buena Vista Social Club a permis la redécouverte et le renouveau des musiques cubaines traditionnelles.

Ces musiques remontant au XIXe siècle (comme le son, le danzón et le bolero) sont les ancêtres du cha-cha-cha, de la salsa et du mambo mais elles sont toujours aussi entraînantes, comme en témoigne Chan Chan, un titre de Compay Segundo devenu un standard international :


Plus d'information :

Tag : musiques des caraïbes, musiques caraibes, musique caraibes, musiques cubaines, musiques du monde, calypso, zouk, biguine, merengue, salsa, mambo, cha cha cha, rumba



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis