Une Exposition Hommage à Simone Veil à L'hôtel De Ville De Paris

Une exposition hommage à Simone Veil à l'Hôtel de Ville de Paris

Près de 4 ans après sa disparition, l'Hôtel de Ville de Paris rend hommage à Simone Veil, en présentant des archives inédites et très émouvantes sur la vie de l'ancienne ministre. Cette exposition intitulée Nous vous aimons, madame est gratuite, sur réservation obligatoire.

Un hommage bien mérité

La salle Saint-Jean de la Mairie de Paris accueille depuis le 28 mai une exposition consacrée à Simone Veil, ancienne ministre et présidente du Parlement européen.

Elle qui fut la première femme ministre de la Ve République en 1974, puis la première présidente du Parlement européen en 1979 a occupé pendant 40 ans une place à part dans la vie politique française.

Son élection à l'Académie française et son entrée au Panthéon l'ont consacrée comme une icône, une femme d’exception dont cette exposition célèbre la mémoire.

Une femme aux multiples engagements

En plus de retracer son incroyable destin, cette exposition met en lumière l’engagement de Simone Veil en faveur des droits des femmes et son combat pour la mémoire de la Shoah.

Le titre de l'exposition (Nous vous aimons, madame) peut surprendre, et pourtant les raisons d'aimer Simone Veil sont nombreuses.

Tout le monde se souvient de son rôle sur la question des femmes et de l'IVG qui justifie en partie son immense popularité encore aujourd'hui.

Mais l'un des plus grands combats de sa vie a été de perpétuer le souvenir de l'horreur des camps de concentration. Alors que beaucoup préféraient oublier ce pan de l’Histoire et parler d'autre chose, elle ressentit le devoir moral d'en parler quand elle devint ministre dans les années 1970.

Tout au long de sa vie, elle s'est battue pour que la mémoire de la Shoah ne soit jamais oubliée et que ces crimes ne soient pas laissés impunis.

Des documents rares

Cette exposition gratuite vaut vraiment le détour pour les documents rares et inédits qu'elle présente.

Des clichés, des écrits et des enregistrements sonores ont été réunis sous les voûtes de la salle Saint-Jean à l'Hôtel de Ville de Paris pour retracer la vie de Simone Veil : son enfance heureuse et insouciante à Nice puis sa déportation à Auschwitz à l'âge de 16 ans sont bien sûr évoquées.

Il a fallu près de trois ans de travail aux deux commissaires d'exposition pour organiser cet hommage et réunir les 500 pièces qui composent cette exposition à la fois riche et saisissante.

Vous pourrez y découvrir des documents en provenance de plusieurs fonds, dont celui des Archives nationales, du Mémorial de la Shoah ou du Parlement européen.

Certains documents présentés sont issus des archives personnelles du couple Veil et l'on découvre la facette privée de cette personnalité, à travers une correspondance abondante, des photos de famille en noir et blanc et des agendas annotés.

On peut même admirer avec émotion les feuillets dactylographiés du discours sur la dépénalisation de l'avortement prononcé par Simone Veil alors ministre de la Santé le 26 novembre 1974 à la tribune de l'Assemblée nationale.

La version manuscrite de ce même discours, raturée et corrigée au stylo bille rouge par l'autrice est également visible.

Infos pratiques

L'exposition hommage à Simone Veil "Nous vous aimons madame" est à découvrir à l'Hôtel de Ville de Paris du 28 mai au 21 août 2021.

La visite est gratuite sur réservation (voir le site ci-dessous).

Vous pouvez réserver votre créneau de visite :
• de 10h à 17h30 les lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi
• de 10h à 19h le jeudi.

Adresse
Hôtel de Ville
5, rue de Lobau
75004 Paris

Métro : Hôtel de Ville ou Châtelet

Plus d'information :

Visitez le site : https://quefaire.paris.fr/simoneveil

Tag : Simone Veil, simone veil, exposition simone veil, simone veil exposition, exposition simone veil paris, simone veil hôtel de ville de paris, expo simone veil paris, exposition nous vous aimons madame, exposition hommage , Simone Veil, hôtel de ville de Paris, shoah, Parlement européen, Saint-Jean, archives, hôtel de ville, 1974, 28 mai, émotion, Archives nationales, dépénalisation, avortement, famille, 26 novembre, stylo, rouge, 21 août, créneau, rue de Lobau, Paris, métro, Châtelet, commissaires d'exposition, Auschwitz, déportation, mairie de Paris, Ve République, 1979, française, Académie française, Panthéon, icône, MET, lumière, IVG, camps de concentration, années 1970, enregistrements sonores, Nice, La Salle,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis