L'institut Inhotim : Un Musée à Ciel Ouvert Au Brésil

L'Institut Inhotim, situé à Brumadinho au Brésil, est un lieu unique en son genre. Ce paradis tropical sorti de l'imagination du millionnaire Bernardo Paz est à la fois un jardin botanique et un centre d'art contemporain. Il constitue même le plus grand musée à ciel ouvert de la planète !

Un musée démesuré

L'Institut Inhotim est l'une des attractions touristiques les plus insolites du Brésil. C'est aussi un passage obligé pour tous les amateurs d'art contemporain.

Ce lieu hors du commun se trouve à Brumadinho à 60 km de Belo Horizonte, la troisième plus grande ville du Brésil.

Il s'agit à la fois d'un fabuleux jardin botanique et d'un musée d'une superficie équivalente à... 300 terrains de football ! Il faut d'ailleurs compter au moins deux jours pour visiter le plus grand musée à ciel ouvert de la planète niché en pleine forêt tropicale.

Au détour de ses allées (qui se parcourent de préférence en voiturette électrique), on tombe sur des centaines d'oeuvres signées par plus de 200 artistes du monde entier.

Le site s'étend sur plus de 100 hectares alors que le musée en plein air de Hakone au Japon ne fait que 7 hectares et la Fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence (dans la Alpes-Maritimes) moins d'un demi hectare...

Vous l'aurez compris, Inhotim est à la mesure de ce pays qui a fait surgir sa capitale Brasilia au milieu de nulle part...

Le rêve d'un millionnaire

Cet éden où l'art se fond dans la nature est le rêve de l''industriel brésilien Bernardo Paz qui a fait fortune dans le minerai de fer.

La création de l'Institut Inhotim a commencé dans les années 1980 lorsque ce millionnaire autodidacte a acheté 750 hectares de terrain à Brumadinho, une petite cité minière.

Avec l'aide de son ami le légendaire paysagiste brésilien Roberto Burle Marx, il décide de transformer une partie de sa propriété en un fabuleux jardin botanique, puis d'y disséminer sa collection d'art contemporain.

Dévoilé au monde en 2004, puis ouvert au public en 2006, Inhotim accueille aujourd'hui 30.000 visiteurs par mois, soit un millier de curieux chaque jour !

Un jardin extraordinaire

L'Institut Inhotim vaut d'abord le détour pour sa flore. Ce site de 1000 hectares (dont 110 hectares ouverts au public) est en effet riche de milliers d'orchidées, de broméliacées, de palmiers, de cactus et de nénuphars géants

On y recense quelque 4200 espèces de plantes brésiliennes ou venues d'ailleurs, dont certaines sont en voie de disparition.

Mais la particularité du lieu est bien sûr de concilier la beauté de la nature à celle de l'art. Dans cet immense musée à ciel ouvert, plus d'une heure de marche sépare une oeuvre d'une autre.

Dans le "Sonic Pavilion" de l'Américain Doug Aitken, par exemple, des micros installés à 202 mètres de profondeur permettent d'écouter en temps réel les sons de la respiration de la Terre.

On peut aussi y admirer des oeuvres parfois monumentales de Chris Burden, Olafur Eliasson, Matthew Barney, Paul McCarthy, Giuseppe Penone ou encore Yayoi Kusama (photo ci-dessus).

Le prochain projet de Bernardo Paz est la construction d'un hôtel-boutique, dont l'inauguration est prévue en 2016.

Plus d'information :

Tag : Institut Inhotim, institut inhotim, musée inhotim, musee inhotim, musée inhotim brésil, musée à ciel ouvert brésil, visite brésil, musée insolite brésil, tourisme brésil, brumadinho, bernardo paz, belo horizonte



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis