Le Fantôme De L'opéra : Une Légende Parisienne

Le fantôme de l'opéra : une légende parisienne

Selon la légende, un fantôme hanterait le fameux Opéra Garnier à Paris… Nous vous proposons de découvrir les mystérieux événements qui ont inspiré le roman de Gaston Leroux.

Que dit la légende ?

La légende du fantôme de l'opéra aurait commencé en 1873.
Selon cette légende, un jeune pianiste aurait été défiguré dans un incendie qui a coûté la vie à sa fiancée, une jolie ballerine. Il aurait alors trouvé refuge dans les sous-sols de l'Opéra Garnier, alors en pleine construction.

Une autre légende, alimentée par un réservoir d’eau situé sous l’édifice, parle d’un lac souterrain. Le pianiste amoureux, ayant perdu la raison, s’y laverait et mangerait les poissons nourris par les employés du lieu.

Un personnage en littérature et au cinéma

En 1910, l’écrivain Gaston Leroux s’empare de la légende et publie Le Fantôme de l'Opéra. L’histoire fait alors le tour du monde.

Ce roman a fait l’objet de nombreuses adaptations au théâtre, sous forme de comédies musicales et au cinéma. Récemment, le fantôme de l'opéra a été incarné au cinéma par Gerard Butler dans un film sorti en 2005.

Fiction ou réalité ?

Dans son roman, Gaston Leroux parle du mystérieux occupant des souterrains du Palais Garnier. Mais, loin d'avoir inventé cette histoire, l'auteur s'est inspiré d’événements étranges qui se sont produits à l'Opéra Garnier à la fin du XIXe siècle.

Le 20 mai 1896, le grand lustre de la salle se décroche et fait une victime au cours d'une représentation du Faust de Gounod. La légende rapporte que ce spectateur était assis à la place n°13.

Par la suite, une série de phénomènes curieux accrédite la présence du fantôme : un machiniste est retrouvé mystérieusement pendu et un petit rat de l'Opéra perd la vie après une chute depuis une galerie. Détail troublant, son corps est retrouvé sur la treizième marche du grand escalier…

Aujourd’hui encore, une musique étrange, comme une plainte, témoignerait de la présence du spectre. Pour certains, le moindre bruissement insolite en coulisses est une manifestation du fantôme de l'opéra !

Le saviez-vous ?
L'Opéra Garnier a été la 13e salle d'opéra construite à Paris. Autrefois, ces salles étaient fréquemment la proie d'incendies causés par les "feux de la rampe".

Plus d'information :

Tag : fantôme de l'opéra, fantôme de l'opéra garnier, fantôme de l'opéra histoire, fantôme de l'opéra Paris, opéra Garnier, lieux hantés, lieux hantés Paris, Gaston Leroux



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis