Qui étaient Vraiment Les Frères Dalton ?

Qui étaient vraiment les frères Dalton ?

Les véritables frères Dalton, brigands de l'Ouest américain, n'étaient pas les personnages bêtes et méchants imaginés par Morris et Goscinny dans les aventures de Lucky Luke. Nous vous proposons de découvrir l'histoire de cette fratrie rendue célèbre par la bande-dessinée mais aussi par la chanson de Joe Dassin sortie en 1967.

Des shérifs devenus bandits

Les frères Dalton sont des bandits qui ont défrayé la chronique aux Etats-Unis à la fin du XIXe siècle.

Pourtant, ces quatre frères étaient issus d'une respectable famille de fermiers. Leurs parents, James Louis et Adeline ont eu quinze enfants en tout, dix garçons et cinq filles.

En 1887, cette famille sans histoire est marquée par un premier drame : Frank, l'un des fils devenu adjoint du shérif à Fort Smith, est abattu lors d'une rixe.

Trois de ses frères lui succèdent : Grat, Emmett et Bob. Mais, face à la corruption et aux inégalités dont ils sont témoins, les trois frères décident de tomber dans l'illégalité et de fonder un gang.

Ils sont rejoints par cinq autres truands et forment une bande connue sons le nom de "Dalton Gang". Cette bande vole du bétail, attaque des trains et ne tarde pas à se faire un nom dans la région.

Le funeste braquage de Coffeyville

Le Dalton Gang a sévi dans l'Ouest américain entre 1890 et 1892, en attaquant principalement des banques et des trains.

En 1892, après plusieurs braquages, leurs têtes sont mises à prix 40.000 dollars, soit environ un million d'euros actuels ! Sentant que l'étau se resserre, les frères Dalton veulent faire un dernier gros coup et partir couler des jours heureux en Amérique du Sud.

Bob, le leader du groupe, a alors l'idée de dévaliser deux banques en même temps à Coffeyville, au Texas. Mais ce double hold-up tourne très mal et la date du 5 octobre 1892 marque la fin de la bande des Dalton.

Des trois frères Grat, Emmett et Bob, seul le plus jeune Emmett survit à la fusillade. Grièvement blessé de 23 balles, il est condamné à perpétuité.

Il sortira de prison en 1907, au bout de 14 ans, pour bonne conduite et publiera, en 1918, Beyond The Law, un récit autobiographique qui retrace l'histoire du gang.

En 1931, il écrit un second livre, When The Daltons Rode, qui est porté à l'écran et où il joue son propre rôle ! Il meurt en 1937 à Hollywood finalement riche et admiré.

Un quatrième frère hors-la-loi

"Mais qui était le quatrième des frères Dalton ?", me direz-vous... En plus de Robert (Bob), Grattan (Grat) et Emmett, la famille Dalton a compté un autre hors-la-loi : William dit Bill qui décida de former sa propre bande !

Contrairement à ce que laisse penser la BD de Morris et Goscinny, Bill Dalton n'a jamais participé à la carrière criminelle de ses frères, mais s'est illustré plus tard en tant que bandit, dans un autre gang.

Le saviez-vous ? : les frères Dalton apparaissent dans la bande dessinée Lucky Luke dans l'épisode intitulé Hors-la-loi. Morris met en scène les quatre frères comme opérant ensemble (ce qui est faux) et les fait mourir à la fin !

Des cousins imaginaires

Après avoir présenté les frères Dalton comme ayant péri tous les quatre lors de l'attaque de Coffeyville, Morris l'a regretté car les lecteurs avaient beaucoup aimé ces personnages et lui écrivaient pour lui demander de les faire revenir !

Morris et René Goscinny imaginent alors, à partir de l'épisode Les Cousins Dalton publié en 1954, des cousins fictifs appelés Joe, William, Jack et Averell !



A leur sujet Morris affirma : "J'ai créé les cousins, encore plus bêtes, ayant constaté que la bêtise et la méchanceté mises ensemble donnent lieu à des gags très drôles."

Aujourd'hui encore, leur drôlerie et leur insondable bêtise ravissent tant les lecteurs qu'ils en voleraient presque la vedette à Lucky Luke le cow-boy qui tire plus vite que son ombre !

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis