Le Colisée : Un Monument Emblématique De Rome

Le Colisée : un monument emblématique de Rome

Véritable emblème de la ville, le Colisée se trouve à l'extrémité de l'ancien Forum Romain. Cet édifice impressionnant, qui constitue une étape incontournable lors de tout séjour à Rome, est le monument le plus visité d'Italie.

Un édifice colossal

Avec ses 50 mètres de hauteur et un périmètre d'origine de plus de 500 mètres, le Colisée mérite bien son nom (Colosseo en italien).

Pourtant, au Ier siècle après J.C., cet amphithéâtre s'appelait "amphithéâtre Flavien", du nom de la dynastie des empereurs qui l’avaient fait construire. Ce n’est qu’au Moyen Age que l’édifice a pris son nom actuel, en référence à une colossale statue de Néron alors située à proximité

Cet amphithéâtre est le plus grand jamais construit dans l'Empire romain. Même s’il est aujourd’hui partiellement détruit, ce témoin de la puissance romaine ne manquera pas de vous impressionner.

Un témoin de l'histoire romaine

La construction du Colisée a été entreprise en 72 ap. J.C. à la demande de l'Empereur Vespasien. Ses deux fils, Titus et Domitien, ont poursuivi ce projet qui a été achevé en l'an 82.

Avec ses 189 mètres de long pour 156 mètres de large, cet amphithéâtre pouvait accueillir 55.000 spectateurs, venant assister à des combats d'animaux ou de gladiateurs et même à des batailles navales !

Cet édifice est resté en service pendant près de 500 ans, car des jeux s’y sont déroulés jusqu'au VIe siècle. Le bâtiment a finalement cessé d'être utilisé au cours du haut Moyen Age. Il a tour à tour accueilli des habitations, des ateliers d'artisans, une forteresse, une carrière et un sanctuaire chrétien.

Si le Colisée est aujourd'hui en partie détruit, ce n'est pas à cause de l'usure du temps mais en raison des dommages causés par les tremblements de terre et la récupération de ses pierres.
La basilique Saint-Pierre aurait notamment hérité de pierres venant de cet amphithéâtre.

Une architecture impressionnante

Le Colisée est un amphithéâtre de forme elliptique qui compte 4 étages. Les trois premiers sont portés par des colonnes tandis que le quatrième est un mur percé de fenêtres. Seul le côté nord du mur d'enceinte est toujours debout, le reste de l'actuel extérieur étant en fait le mur intérieur d'origine.

240 mâts étaient autrefois dressés autour du sommet de l'édifice pour soutenir un vaste auvent appelé velarium. Ce voile rétractable était manœuvré par des marins spécialement enrôlés et servait à abriter les spectateurs du soleil et de la pluie.

A l'intérieur, les gradins étaient organisés de façon à distinguer les classes sociales, le premier niveau étant réservé à l'empereur et au Sénat, le second aux aristocrates et le troisième au reste du peuple.

L'arène (un ovale de 86 m de long et 54 m de largeur) était composée d'un plancher en bois recouvert de sable. En dessous, un réseau de galeries (appelé "hypogée") abritait les ménageries et les nombreux équipements nécessaires au bon déroulement des spectacles.

Les architectes avaient même prévu un ingénieux dispositif d'accès et d'évacuation rapide. Les entrées numérotées de XXIII à LIV sont aujourd’hui encore visibles.

Visiter le Colisée de Rome

Le Colisée est aujourd'hui l’une des attractions touristiques majeures de Rome. Des milliers de touristes s’y pressent chaque année. Pour éviter de faire la queue, il est conseillé de réserver son billet d'entrée à l’avance.

Le billet d’entrée comprend la visite de l'amphithéâtre, du forum romain et du Palatin. Il existe aussi un "pass" avantageux permettant la visite de plusieurs monuments.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’office de tourisme de Rome (lien ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.turismoroma.it/?lang=fr

Tag : Colisée, le Colisée, Colisée Rome, Colisée de Rome, Rome Colisée, histoire du Colisée, amphithéâtre romain, empire romain, combats de gladiateurs, merveilles du monde



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis