Art Du Tanka Auteur

ART DU TANKA

Site : Art Du Tanka

Site Web expert de référence, pour l'aide à la composition du Tanka Régulier Français ou Tanka Occidental. L'ART DU TANKA consiste à composer dans les règles de l'Art, un court poème de 31 syllabes, sur 5 lignes non rimées. Pour la plupart des versificateurs, cette épreuve, qu'un enfant de 10 ans surmonte aisément, est si difficile, qu'ils veulent constamment en contourner les règles, en recréant le mouton à 5 pattes excusant une suffisance littéraire.

L'ART DU TANKA est considéré comme poësie suprême, le joyau des Lettres qu'aucune haute-noblesse n'a pouvoir à transgresser ou surpasser.

Pas motivé s'abstenir! Les sites de succédanés de faux tankas ne manquent pas... Le vrai TANKA est un ART; ce n'est ni un jeu, ni un amusement; il y a bien d'autres formes pour s'âme-user; comme les iroke, kyouka ou hinaburi (comico-satirique tanka), hanka, haiku, tenmeichou, utakai, uta ou kindaishi (poésie moderne), houei, koukyoushi, sanbushi, &c.

Plus d'information :

Visitez le site Art Du Tanka : http://tanka.gallie.net/

Tag :

ART DU TANKA, Art, Tanka, Tanka Occidental, Tanka Régulier Français
art, | Formation

Avis

  • Réponse tardive à Blue_Vador: Quel amalgame! Non, les occidentaux n'ont pas fait que du 4, 6, 8. Jusqu'aux 14 ou 15e siècle les poèmes, sagas, cantilènes, tous chantés, étaient en centaines de vers de 7 syllabes (des milliers de textes le prouvent un peu partout en occident). Le 5, 7, 9 était davantage pratiqué. Il faut étudier l'histoire & se pencher sur les textes originaux, surtout pas sur les translations du 19e siècle. Demandez donc aux curés & calotins pourquoi ils ont dénigré, voire interdit, la poésie galloise de Gallia, Pays-DES-Galles, taxée de médiocre, au profit d'une bouse poétique binaire de leurs ménestriers salariés & contrôlés par leur ste église romaine? Miraculeusement leurs adeptes sont membres d'académies sortis de leurs écoles scolastiques & jésuitiques... Bref! Je suis fatigué d'entendre toujours les mêmes stupidités diffusées par des écrivains, nains-de-l'écrit, ou littéraires = clergé, cléricaux; qui ne sont pas des Auteurs ou des Lettrés Laïcs, jamais étudiés dans nos écoles scolaires de calotins ignares & propagandistes du FAUX. Le Norito, c'est du Mantra; pas du Tanka. BLA-BLA-BLO-KA-MI-SHA-KO-KO-NI-CO-NO-OM-MA-NE-PAD-ME-UM... Pauvre reste pauvre & soit content d'être soumis, obéissant à ton Maître & à ton Saigneur. Shinto = Religion, Secte. Bouddhisme = Religion, Secte; puis cherche à passer pour une "philosophie", BLA-BLA. Personne ne parle des méfaits politiques, crimes, meurtres, magouilles, de ces bons moines type shaolin. Hong-Kong = Hollywood. Les romantiques des charlots; les philo-sophistes des dévoyés, qui altèrent toute vérité, atteints de logorrhée à la mode hellénistique des Crétins Mondains = Petits-d'un Petit-Milieu. Claude Sylvane disait beaucoup de choses assez délirantes & son hyper activité l'entraînait à pas mal de dispersions. Le Maître Zen de Paris est mort d'une cirrhose; ses élèves n'étaient alcooliques. Auraient-ils dû l'être??? Le Tanka est un ART; un ART = Pas facile; difficile comme la peinture à l'huile; sa forme est tout ce qu'il y a de plus simple; le cadre à éclater, je ne vois pas où il est. Faites de la peinture à l'eau c'est plus facile. Mon site à changer d'adresse lisez, on ne sait jamais: http://tanka.gallie.net/ Réponses très tardive à tanka féminin : Question 1 : Non je ne vends rien, mais j'en ai un. Vous pouvez commander des photocopies à la B.N.F (Biblio Nat. Fr) sur leur siteWeb http://gallica.bnf.fr/. Me semble-t'il? C'est la meilleure méthode qui existe, tout y est écrit en mots simples. C'est Tanka ça! Question 2 : à ma connaissance non, elle en a évidemment écrits, mais dans des cahiers personnels; par contre une de ses élèves l'a fait. J'ai perdu le contact, mais je n'aimais pas trop ses tankas (question de goût). Allez! Kenavo!

    18 février 2013

  • A l'époque où j'ai commencé le Tanka avec Claude Sylvane, elle s'essayait au Tankatrin : Un tanka en alternace avec un quatrain. Je pense qu'elle voulait réunir les 2 formes (de cultures) de poèmes. Comme le dit Patrick Simon, et comme j'en avait parlé à Claude Sylvane en 1996, le Tanka aurait pour origine les Norito des prêtres Shinto. Ces évocations "magique" avaient pour but d'évoquer les "esprits". Ne pas oublier non plus qu'au japon les chiffres 5 et 7 sont réputés "beaux". En fait, ils font exister le caractère "divin" qui réside dans la dimension ternaire. Les poèmes dit "occidentaux" sont en général "binaires" 4,6,8 etc... syllabes ou pieds... Je suis également d'accord (et Patrick l'est aussi je n'en doute pas une seconde) avec toi sur le fait que le Tanka tend vers l'universel. Mais de mon point de vue et après les nombreux échanges que j'ai eu avec Claude, Il est extrêmement difficile de rester dans la forme et d'en éclater le cadre. C'est pourquoi quand je lis un poème japonais Tanka waka renga... un églogue ou un poème berbère qui équivaut au Tanka, ce n'est pas la forme stricto sensus qui prime. C'est le sens ( caché, implicite,explicite) imbriqué dans le lien intrinsèque entre tout les mots... Très amicalement : Guy Perez (élève de Claude Sylvane à partir de 1987)

    04 septembre 2012

  • Auriez-vous un exemplaire de l'Art du tanka par mme Grandjean à vendre? Savez-vous si mme Claude Sylvane a écrit un recueil de tanka? Si oui, quel en est le titre?

    12 décembre 2009

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis