vous êtes ici : Accueil > Articles > Voyages et Tourisme > Séjour > Aéroport

Reserver votre nuit au meilleur prix !


Orly : histoire du deuxième aéroport français

L’aéroport d’Orly, qui est aujourd’hui la deuxième plate-forme aéroportuaire de France, a pris son essor dans les années 60. Néanmoins, le site de l’actuel aéroport a été utilisé par l’aviation militaire dès la Première guerre mondiale. Nous vous proposons de retracer l’histoire de ce lieu qui fut pendant un temps le monument le plus visité de France.

Partager

Présentation

L'aéroport d'Orly, s’étend sur 1528 hectares dans une zone de très forte urbanisation, à 14 km au sud de Paris.
Sa superficie est l'équivalent d'une ville comme Nancy et se répartit sur 7 communes.

Avec 229.335 mouvements en 2006, Orly est la deuxième plate-forme aéroportuaire de France après l'aéroport Roissy charles de gaulle et le dixième aéroport européen.

L’aéroport, géré par la société des Aéroports de Paris (ADP), comprend deux aérogares principales (l'aérogare Sud et l'aérogare Ouest), une aérogare de fret et trois pistes.


L’usage militaire du site

Dans les années 1910, le site de l'actuel aéroport d'Orly, le plateau de Longboyau, fut utilisé comme terrain de secours de Port-Aviation.
Port-Aviation, installé à Viry-Châtillon au bord de la Seine, était l’un des premiers aérodromes organisés et accueillait la plupart des meetings aériens de l'époque.

Au début de la Première Guerre mondiale, le site servit de terrain de secours aux avions alliés et, en 1918, le ministère des Armées réquisitionna onze hectares du plateau de Longboyau pour y installer le camp d'aviation d'Orly-Villeneuve.
Le 31 mars 1918, les Américains installèrent leur base aérienne sur le plateau d'Orly.


Orly dans l’Entre-deux-guerres

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, un aéroport civil fut installé au nord du site et plusieurs écoles de pilotage s’y établirent. Ce lieu accueillait aussi la plupart des rencontres aéronautiques de l'époque.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’actuel aéroport d’Orly devint une base militaire allemande, avant que l'US Air Force ne s'y installe en août 1944.
L'ancienne tour de contrôle encore visible aujourd'hui fut construite à cette période.


L’essor de l’aéroport d’Orly

Le 7 novembre 1946, les Américains rendent à la France la gestion de l'aéroport d’Orly.
C’est en 1948 que l'aérogare nord, aujourd'hui détruite, a été inaugurée mais l'aéroport principal de Paris était alors l'aéroport du Bourget.

A partir de 1950, pour répondre au besoin d'un nouvel aéroport civil proche de Paris l'activité civile prédomine à Orly.
Le 28 novembre 1952, Air France quitte l'aéroport du Bourget pour Orly.
La même année, Orly accueille deux fois plus de passagers que l'aéroport du Bourget, avec 1,2 million de passagers.


L’aérogare Sud, vitrine de la France

L'aérogare Sud, construite entre 1957 et 1960, a été inaugurée le 24 février 1961 par le Général de Gaulle.
Cette construction à l’architecture innovante, qui accueillait de nombreux commerces et un cinéma, fut à cette époque un haut lieu touristique.

En 1963, avec plus de 3 millions de visiteurs non passagers, cette aérogare est le monument le plus visité de France, devant la tour Eiffel.
Le nombre des touristes atteint même 4 millions en 1965.

Aujourd’hui, l'aérogare Sud et la tour de contrôle de l’aéroport d’Orly sont classées monuments historiques.


Des années 70 à nos jours

L'aérogare Sud accueille 6 millions de passagers en 1965 et 9 millions en 1969.
Pour faire face à la hausse du trafic, l'aérogare Ouest est construite à partir de 1967. Elle a été inaugurée le 26 février 1971.

Cependant, l'aéroport d'Orly manque d'espace pour s'agrandir, si bien que l'aéroport de Roissy entre en service en 1974.

Depuis les années 1990, l'aéroport d'Orly est devenu essentiellement un aéroport de passagers, desservant des destinations nationales et européennes ainsi que le Maghreb, le Moyen-Orient et les DOM-TOM français.
Les vols long-courriers et transatlantiques et une grande partie de l'activité de fret ont été progressivement transférés à l'aéroport de Roissy.


Orly aujourd’hui

En 2005, l’aéroport d’Orly a enregistré 222.878 mouvements aériens (contre 514.000 pour Roissy et 123.000 pour Lyon Saint-Exupéry), 107 milliers de tonnes de fret et a transporté 24,82 millions de passagers (contre 54 millions pour Roissy et 9 millions pour Nice).
En 2006, le trafic a connu une hausse de 3% avec 25,62 millions de passagers.

Aujourd’hui, l'aéroport accueille un musée de l'air, appelé "musée Delta" car il est consacré à l'histoire de l'aile Delta.
Vous pourrez y voir Le concorde 002, une Caravelle, un Mercure et deux avions de combat Mirage III.



Auteur :   |   Date de création : 14/11/2007   

Plus d'informations : http://www.aeroport.fr/les-aeroports-de-l-uaf/paris-orly.php


Tag : Orly, aéroport Orly, histoire aéroport Orly, trafic Orly

 

Orly : histoire du deuxième aéroport français
Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Mardi 16 Septembre 2014, Bonne fête aux Abondance, Cyprien, Édith, Ludmilla, Régnault,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

A lire aussi sur le sujet

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres