Le Fleuve Hérault : Présentation Et Sites à Visiter

Le fleuve Hérault : présentation et sites à visiter

Le fleuve Hérault ne se contente pas de traverser le département auquel il a donné son nom. Ce cours d’eau façonne également ce territoire et invite à la balade sur ses berges ou sur ses eaux. Voici les sites historiques et culturels à découvrir au fil de l'Hérault.

Sa source et son parcours

L'Hérault est un fleuve côtier de la région Languedoc-Roussillon. Il traverse les départements du Gard et de l'Hérault, sur un parcours de 160 km, avant de jeter dans la Mer Méditerranée.

Il prend sa source à 1400 m d'altitude, au Mont-Aigoual dans les Cévennes et termine son cours à Agde ou, plus précisément, au Grau d'Agde et à La Tamarissière.
Il est l'une des plus importantes réserves d'eau potable du département éponyme.

A noter : au début de notre ère, les Romains avaient baptisé ce fleuve Arauris car on trouve quelques paillettes d'or dans le lit du fleuve. Le nom de l'Hérault dériverait de ce mot latin.

Un fleuve aux multiples visages

En traversant le département du nord au sud, le fleuve Hérault change de visage au gré de ses méandres. Au fil de ce cours d'eau, vous découvrirez tour à tour des sites historiques, des curiosités naturelles, des ponts et des barrages ou encore des bases nautiques.

Dans ses 10 premiers kilomètres, ce cours d’eau impétueux dévale plus de 1000 mètres de dénivelé. A Valleraugues, le fleuve se calme un peu en entrant dans une profonde vallée.

Dans le Massif de la Séranne, le fleuve a érodé les roches calcaires et creusé les gorges de l'Hérault, un lieu préservé et sauvage. C’est à Saint-Guilhem-le-Désert que ces gorges sont les plus spectaculaires.



Sur les rives du fleuve, les sites à visiter sont nombreux :
• le village de Laroque
• les ponts de Saint-Etienne-d’Issensac, Gignac et Florensac
• le village médiéval de Saint-Guilhem-le-Désert et le pont du Diable (en photo ci-dessus).

L'embouchure du fleuve à Agde

Le fleuve Hérault termine sa course à Agde et plus précisément au Grau d'Agde et à La Tamarissière. La cité d'Agde est née de cette position stratégique à l’embouchure du fleuve.

A Agde, on peut voir le point du littoral où l'Hérault se jette dans la Méditerranée.



Copyright : Spedona

Mais l’on peut aussi profiter de ses berges fraîches et sauvages pour pratiquer la pêche ou se balader. La rive gauche est dotée d'une piste cyclable qui relie la cité à la mer.

Cette promenade est aussi l’occasion de partir à la découverte des sites majeurs du patrimoine de la ville : le port historique au pied de la cité, les quais de basalte en pierre de taille, les jetées et les phares du Grau d'Agde et de La Tamarissière, les oratoires du chemin des pèlerins jusqu'à Notre-Dame du Grau…

Enfin, il est possible d’embarquer pour des balades sur le fleuve ou pour une traversée entre Le Grau d'Agde et La Tamarissière.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis