vous êtes ici : Accueil > Articles > Sports et Loisirs > Sports collectifs > Pétanque

La pétanque : histoire et règles du jeu

La pétanque, née en Provence il y a plus de 100 ans, est un jeu populaire un peu partout dans le monde. Si la Fédération française compte 400.000 licenciés et 3 millions de pratiquants réguliers, nous sommes 24 millions à y jouer au moins une fois par an. Voici l’histoire et les règles de ce jeu qui séduit par sa convivialité.

Partager

D’où vient la pétanque ?

La pétanque est un jeu de boules dérivé du jeu provençal aussi appelé "la longue".
Au XIXème siècle, les Méridionaux se passionnaient pour ce jeu où les tireurs font trois pas de course pour prendre leur élan avant de lancer leur boule.
En revanche, la véritable pétanque est un jeu sans élan qui se pratique sur un terrain plus court à partir d'un cercle tracé au sol.

Ce jeu de boules serait né en 1907 à La Ciotat, à l’initiative d’un champion de jeu provençal, Jules Hugues. Celui-ci, ne pouvant plus jouer à son jeu préféré à cause de ses rhumatismes, décida de tracer un rond et de jouer les "pieds tanqués", c’est-à-dire les "pieds joints et ancrés au sol ".
Ce nouveau jeu a du succès et, dès 1908, le premier concours officiel est organisé à La Ciotat.


Les règles du jeu

Le succès jamais démenti de la pétanque tient sans doute à la simplicité des règles et à la convivialité de ce jeu qui rassemble des joueurs de tous âges et de tous niveaux.

Ce jeu de boules se pratique partout, de préférence sur un terrain plat offrant une douzaine de mètres de long.
Il est possible de jouer seul contre un adversaire (en "tête-à-tête") ou de constituer des équipes de deux ("doublettes") ou trois personnes ("triplettes"). En triplette, chaque joueur dispose de deux boules, alors qu’en doublette et en tête-à-tête, chacun a trois boules à jouer.

Le but du jeu consiste tout simplement à lancer la boule le plus près possible du "but" matérialisé par le bouchon, aussi appelé cochonnet, petit ou gari.


Le déroulement de la partie

Au début d’une partie de pétanque, un joueur trace un cercle sur le sol et lance le bouchon en se plaçant à l'intérieur de ce cercle.
A noter : pour que la partie puisse commencer, il faut que le bouchon se trouve entre 6 et 10 mètres et qu'il soit visible du cercle.

Un joueur de chaque équipe lance une boule et la boule qui se trouve le plus près du bouchon remporte le point.
L’équipe adverse joue alors ses autres boules pour tenter de reprendre le point.
Quand toutes les boules ont été lancées, on compte les points : on accorde à l’équipe gagnante un point par boule se trouvant plus près du but que les boules de l’équipe adverse.

La partie se joue généralement en 13 points, mais on peut aussi jouer en 11 ou 15 points.


Petit lexique de la pétanque

Les joueurs de pétanque ont le choix entre pointer (c'est-à-dire tenter de placer leur boule plus près du but que l’adversaire) ou tirer (c'est-à-dire déplacer la boule adverse pour l'éloigner du but et remporter le point).

Tirer permet de gagner le point de plusieurs manières :
- si le tireur déloge la boule adverse, une boule de son équipe peut devenir la boule "gagnante" (la plus proche du but)
- le tireur peut aussi faire place nette autour du bouchon pour permettre au pointeur de son équipe de placer sa boule
- dans le meilleur des cas, la boule du tireur déloge la boule adverse et prend sa place : c’est ce que l’on appelle un carreau.

En pétanque, embrasser Fanny n'est pas une récompense mais une humiliation pour les joueurs qui ont perdu une partie sans avoir marqué un seul point (score de 13 à 0). A l'origine, les perdants devaient alors embrasser les fesses d'une Fanny postiche.
On dit aussi "être Fanny".


Auteur :   |   Date de création : 29/08/2008   

Plus d'informations : http://www.fipjp.com/


Tag : pétanque, jeu de pétanque, règles de la pétanque, histoire de la pétanque, jeu de boules

 

La pétanque : histoire et règles du jeu
Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Jeudi 31 Juillet 2014, Bonne fête aux Ignace de L., Ignace, Ignacio,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

A lire aussi sur le sujet

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres