vous êtes ici : Accueil > Articles > Sports et Loisirs > Loisirs > Jouet

Le bilboquet : présentation et histoire

Jeu d’adresse dont l’origine est incertaine, le bilboquet semble tombé en désuétude. Pourtant, ce jeu, dont la mode a été lancée en France par le roi Henri III, a inspiré un nouveau jouet très en vogue, le bilboquet japonais ou kendama.

Partager

Présentation

Le bilboquet est un jeu d'adresse composé d’une tige reliée par une cordelette à une boule percée. Le jeu consiste à lancer la boule d’une seule main de telle manière qu’elle retombe sur la tige.

Généralement en bois, ce jouet se trouve aujourd’hui dans les brocantes et les vide-greniers.
Bien qu’il soit tombé en désuétude, ce jeu a été très à la mode au XVIe siècle. Il était alors l’un des premiers jeux de cour, avant l’apparition du jeu de paume et du billard …


Histoire du bilboquet

Les origines du bilboquet sont incertaines. Présent dans de nombreuses cultures sous différents noms, ce jeu d’adresse pourrait avoir une origine très ancienne.

Ce mot est apparu pour la première fois dans la littérature française en 1534 chez Rabelais qui cite le "bille boucquet" parmi les multiples jeux de Gargantua.

L’étymologie de ce mot est également contestée. Il pourrait être composé des mots bille (désignant une petite boule) et boucquet (possible dérivé du verbe bouquer signifiant "encorner" comme le fait un bouc).
Une autre étymologie possible se rapporte au mot boquet qui désignait un petit morceau de bois, un fer de lance ou l’extrémité métallique des drapeaux.

En France, c’est le roi Henri III qui a lancé la mode du bilboquet durant son règne (1574-1589). Il aimait beaucoup y jouer durant ses promenades et se mesurer à sa cour.
Les bilboquets étaient alors des objets précieux en os, en ivoire ou en bois, parfois sculpté ou incrusté d’or ou d’argent.


Le bilboquet japonais ou kendama

Aujourd’hui le bilboquet suscite un regain d’intérêt sous une nouvelle forme, modernisée et beaucoup plus difficile : le kendama (du japonais ken, "marteau" et tama, "balle").

Cette nouvelle version du jeu nous vient du Japon et demande beaucoup d’adresse.
Le kendama japonais se compose en effet de 3 "coupes" de diamètre différent et 1 "pic" sur lesquels le joueur doit successivement rattraper la boule.

Ainsi, les joueurs ne se contentent plus d’essayer d’enfiler la boule sur une tige mais enchaînent un maximum de figures le plus rapidement possible.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le blog ci-dessous.



Auteur :   |   Date de création : 05/10/2009   

Plus d'informations : http://blog.kendama.fr/


Tag : bilboquet, jeu de bilboquet, histoire du bilboquet, étymologie bilboquet, bilboquet japonais, kendama

 

Le bilboquet : présentation et histoire
Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Samedi 30 Août 2014, Bonne fête aux Fiacre, Sacha,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

A lire aussi sur le sujet

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres