vous êtes ici : Accueil > Articles > Santé et Beauté > Médecine > Maladie Cardio-Vasculaire

La rupture d'anévrisme : présentation et symptômes

La rupture d'anévrisme concerne entre 5000 et 6000 personnes chaque année en France. Cet accident, qui touche en général les personnes de plus de 35 ans, peut entraîner des séquelles importantes.

Partager

Présentation

La rupture d'anévrisme est une pathologie grave, qui est mortelle une fois sur deux et qui entraîne des séquelles (comme des troubles de la mémoire ou des paralysies) une fois sur quatre.

Un anévrisme est une dilatation d’une artère ou une poche qui se forme sur la paroi d’une artère à la manière d’une hernie.
L’apparition de ce phénomène, qui provient d'une faiblesse de la paroi des artères, est favorisée par certains facteurs : Hypertension artérielle et tabagisme notamment.

Les anévrismes peuvent toucher de nombreuses artères : on parle d'"anévrisme cérébral" quand ce phénomène concerne une artère qui alimente le cerveau et d’"anévrisme aortique" quand il concerne l’aorte.


Symptômes de la rupture d'anévrisme

Les anévrismes (qui mesurent en général moins de 10 mm de diamètre) n’occasionnent aucun symptôme, sauf si la poche se rompt sous la pression du sang qui circule dans l'artère : c’est la rupture d’anévrisme.

Dans le cas d’un anévrisme cérébral, le sang envahit alors l'espace qui entoure le cerveau et s’écoule dans les méninges.

La personne ressent alors une forte céphalée qui ne ressemble pas à une Migraine ordinaire car elle se déclenche d’une seconde à l’autre de manière intense et diffuse.
Elle s’accompagne aussi de nausées et de vomissements, voire de troubles neurologiques (convulsions, paralysie des bras et des jambes, troubles de la vision ou de la mémoire).

Il faut alors appeler le Samu dans les plus brefs délais.


Quel traitement ?

En cas de rupture d’anévrisme cérébral, le médecin va confirmer le diagnostic d’hémorragie dans le cerveau et localiser l’anévrisme par un Scanner ou une IRM (Imagerie par Résonance Magnétique).
Il effectue aussi un examen appelé artériographie qui permet de visualiser les artères du cerveau grâce à l'injection d'un produit de contraste.

Aujourd'hui, le traitement n'exige plus l’ouverture de la boîte crânienne : on passe par les artères de la cuisse pour remonter jusqu'à celles du cerveau et injecter un produit qui comble l'anévrisme.

A noter : les seuls moyens de prévention consistent à réduire certains facteurs de risque, comme le tabac ou l'hypertension.
En cas de très fort mal de tête, il est très important de consulter immédiatement un médecin pour être pris en charge à temps.



Auteur :   |   Date de création : 23/01/2009   |    Dernière mise à jour : 09/05/2011   

Tag : rupture d'anévrisme, anévrisme, anévrisme cérébral, opération anévrisme, prévention anévrisme

 

La rupture d'anévrisme : présentation et symptômes
Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Samedi 01 Novembre 2014, Bonne fête aux Drel, Harald, Harold, Mathurin, Toussaint, Toussainte,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

A lire aussi sur le sujet

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres