vous êtes ici : Accueil > Articles > Santé et Beauté > Médecine > Maladie Rare

La polykystose rénale : une maladie génétique peu connue

La polykystose rénale est une maladie génétique qui concerne plus de 100.000 personnes en France et près de 15 millions de personnes dans le monde. Pourtant, cette pathologie reste quasiment inconnue du grand public.

Partager

Présentation de la polykystose rénale

La polykystose rénale est une maladie génétique qui se caractérise par la présence de kystes dans les reins. Cette maladie existe sous deux formes, en fonction de son mode de transmission.

On parle de polykystose autosomique dominante quand un seul parent transmet le gène porteur de la maladie (pour les parents porteurs de la maladie, il y a un risque sur deux de transmettre la maladie à leur enfant).
Cette forme de la maladie apparaît chez les adultes, entre 40 et 60 ans. C'est la forme la plus fréquente et elle touche un adulte sur mille.

La polykystose autosomique récessive se manifeste beaucoup plus tôt, dès la naissance ou même chez le fœtus. Dans ce cas, il faut que les deux parents soient porteurs du gène anormal pour que la maladie apparaisse. Il y a un risque sur quatre de transmettre la maladie à son enfant.
Cette forme de la maladie est plus rare et touche un enfant sur 40.000.


Caractéristiques de la polykystose rénale

La polykystose rénale autosomique dominante ou PKD se caractérise par l’apparition progressive de kystes, des petites cavités qui se développent principalement au niveau des reins et dont le volume augmente peu à peu.

Tous les autres organes peuvent être atteints par des kystes (le foie, le pancréas, les ovaires ou les vaisseaux sanguins) mais les kystes hépatiques sont les plus fréquents.
Il n'existe pas encore de traitement permettant de ralentir la croissance des kystes.

Cette maladie peut se compliquer jusqu’à l'insuffisance rénale chronique terminale, même si toutes les personnes atteintes n'évoluent pas vers l'insuffisance rénale.
La polykystose est responsable de 8% des cas d'insuffisance rénale chronique terminale.


Symptômes de la polykystose rénale

Les kystes augmentent le volume des reins et perturbent leur fonctionnement, ce qui peut se traduire par différents symptômes :
• présence de sang dans les urines
• hypertension artérielle
• infection ou douleurs au niveau des reins.

Les reins fonctionnent de moins en moins bien et n'arrivent plus à remplir leur fonction d'épuration : c’est l'insuffisance rénale. Dans ce cas, la dialyse devient nécessaire.

Il n'y a pas actuellement de traitement spécifique de la polykystose rénale, hormis la dialyse ou la greffe quand une insuffisance rénale apparaît.



Auteur :   |   Date de création : 17/03/2011   

Plus d'informations : http://www.polykystose.org/


Tag : polykystose, polykystose rénale, polykystose renale, PKD, polykystose hépato rénale, maladie rénale, maladie rein, reins polykystiques, polykystose rénale autosomique, insuffisance rénale

 

La polykystose rénale : une maladie génétique peu connue
La polykystose rénale : une maladie génétique peu connue
Note globale
4.5 Star Rating: Recommended
Nombre d’avis
2 avis

L'avis des internautes sur :

98929196 le 14-11-2012
je le pense moi aussi

le 14-02-2012
5

Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Mercredi 22 Octobre 2014, Bonne fête aux Élodie, Salomé,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

A lire aussi sur le sujet

Top recherches

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres