vous êtes ici : Accueil > Articles > Santé et Beauté > Médecine > Gynécologie

La pilule du lendemain : guide pratique

Après un rapport sexuel non ou mal protégé, il ne faut pas attendre pour utiliser une contraception d'urgence. Voici le mode d’emploi de la pilule du lendemain, un traitement hormonal qui réduit fortement les risques de grossesse non désirée.

Partager

Présentation

La pilule du lendemain est une méthode contraceptive d’urgence qui permet d’éviter une grossesse non désirée après un rapport sexuel non ou mal protégé.

En l’absence d’une contraception ou en cas d’échec de la méthode utilisée, ce traitement s’oppose à l’implantation de l’œuf dans la muqueuse utérine. En revanche, elle ne peut pas annuler une grossesse déjà déclarée.

La prise de cette pilule doit rester exceptionnelle et ne peut en aucun cas remplacer une contraception régulière.


En pratique

La pilule du lendemain la plus utilisée est le Norvélo®. Il s’agit d’un seul comprimé de progestatif qui doit être pris le plus tôt possible après le rapport sexuel (si possible dans la journée) et au plus tard trois jours après.

Son efficacité est de 95% le premier jour et diminue lors des 2 jours suivants.

Ce traitement est délivré sans ordonnance et de façon anonyme et gratuite pour les mineurs. Il coûte 7,58€ en pharmacie, mais peut être remboursé à 65% dans le cadre d’une prescription.

Comme pour tout médicament, il est recommandé de lire la notice contenue dans la boite.
Vous pouvez aussi questionner votre pharmacien : il vous informera et vous conseillera en toute confidentialité.


Et après ?

Les possibles effets secondaires de la pilule du lendemain sont des nausées et des vomissements, des maux de tête, des douleurs dans le bas-ventre et des saignements peu abondants en dehors des règles.

Après la prise de cette contraception d’urgence suite à un oubli de pilule, il faut quand même continuer à prendre la pilule. Prenez le dernier comprimé oublié dès que vous constatez cet oubli et continuez la prise régulière jusqu’à la fin de la plaquette. En attendant vos règles et la prise d’une nouvelle plaquette, utilisez un autre moyen de contraception (préservatifs, spermicides…).

Pour savoir si la contraception d'urgence a été efficace, surveillez l'apparition des prochaines règles. Après 5 jours de retard, faites un test de grossesse.

A noter : la pilule du lendemain ne protège pas contre le risque de transmission des MST comme le sida et l'hépatite B. Si vous pensez qu'il existe un risque de contamination, contactez immédiatement SIDA INFO SERVICE (Tel.: 0 800 840 800) ou les urgences d'un hôpital. Un traitement préventif peut vous être proposé dans les 48 heures suivant le rapport non protégé.



Auteur :   |   Date de création : 09/12/2009   

Tag : pilule du lendemain, contraception d'urgence, contraception, utiliser pilule du lendemain, délais pilule du lendemain

 

La pilule du lendemain : guide pratique
Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Dimanche 26 Octobre 2014, Bonne fête aux Dimitri, Évariste,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

A lire aussi sur le sujet

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres