vous êtes ici : Accueil > Articles > Santé et Beauté > Etablissement > Hôpital

La protéomique : Une avancée pour le secteur médical?

Vous avez sans doute déjà entendu parler du génome humain ? Mais connaissez-vous le protéome ?Le protéome est l'ensemble des protéines contenues dans les cellules, organites, tissus, organes ou organismes humaines. L'étude du protéome est appelée la protéomique.

Partager

Naissance de la protéomique

La protéomique existe depuis une vingtaine d'années. La discipline aurait été créée par Marc Wilkins dans les années 90. Le terme « protéomique » a été utilisé pour la première fois par P.James dans son texte : « Protein identification in the post-genome era: the rapid rise of proteomics. » en 1997.

En 2000, l'Institut de Bio-informatique de Suisse et l'Institut de Bio-informatique Européen ont annoncé un nouveau projet sur la protéomique « HPI : Human Proteomics Initiative ». Ils veulent partager avec la communauté scientifique la vaste quantité d'information disponible sur les séquences protéiques humaines.

Au début de l'année 2001, le ''Human Proteome Organization (HUPO)'', a été fondé afin de rassembler les experts mondiaux dans le domaine de la protéomique. A la fois pour les secteurs universitaires que ceux d'affaires. HUPO est une organisation qui travaille à la coordination de différentes initiatives du secteur public portant sur la protéomique.

Aux États-Unis, l'Institut National de la Santé (National Health Institute, NIH) a démarré son propre projet sur la protéomique avec un budget conséquent de 125 millions de dollars..


Protéomique vs Génomique

La génomique est l'étude du génome humain (l'ensemble de nos gênes). C'est une science qui permet la progression de la prévention de nombreuses maladies car elle permet l'exploration de toutes les fonctions associées aux gènes. Ainsi elle permet d'analyser l'histoire évolutive des êtres vivants en lien avec leur écosystème et permet également de comprendre de nombreuses maladies liées aux gènes.
Nous avons environ 25 à 30000 gènes qui composent notre génome humain maisi produisent environ 300,000 protéines voire 1 million. Plusieurs spécialistes dont estiment que les gènes et les chromosomes n'ont pas de valeur immédiate donc leur intérêt pour la compréhension des maladies chez l'homme est limité. Il faudrait plutôt étudier quelque chose de plus immédiat.

Ainsi l'étude du protéome semble plus efficace puisque ce sont les protéines qui sont impliquées dans les maladies. C'est avec l'étude des protéines que l'on pourra le plus efficacement déterminer un diagnostic et un traitement.

La protéomique s'attache à quantifier les variations du taux d'expression des protéines : en fonction du temps, de leur environnement, de leur développement, de leur état physiologique et pathologique, de l'espèce d'origine, et des interactions qui peuvent avoir lieu entre elles, avec l'ADN, l'ARN ou d'autres substances.

La protéomique est un secteur en pleine expansion car de plus en plus de chercheurs s'y intéressent et veulent la développer.
Pour commencer un important travail de classification des protéines humaines "connues" est à effectuer.


Les enjeux de la protéomique

Si jusqu'à aujourd'hui on s'est beaucoup intéressé aux gènes et plus particulièrement au génome humain c'est parce qu'il permet d'en apprendre plus sur les maladies que l'homme peut développer. Cependant l'étude de l'ADN, des gènes ne donne finalement que des informations pas toujours fiables et surtout pas assez «immédiates».

Les protéines quant à elles sont les solutions dont notre corps a besoin pour toute une série de problèmes quotidiens : pour calmer une douleur ou une démangeaison, pour augmenter ou diminuer une hormone, etc. Étant donné que les protéines se trouvent en circulation dans notre sang, un simple prélèvement du liquide permet d'avoir un aperçu de l'état de notre corps à l'instant « t ».

L'étude plus poussée des phénomènes liés aux protéines pourra permettre à terme de découvrir de véritables thérapies pour les patients.
On connaît déjà plusieurs médicaments issus de la biotechnologie et approuvés par la FDA qui sont en fait des protéines. Certains médicaments contre le cancer, contre les accidents vasculaires cérébraux, et pour le traitement de l'anémie. Certains médicaments sont développés à partir de la structure d'une protéine. Il y a aussi d'autres médicaments sur le marché dont la fonction est de bloquer une protéine spécifique comme pour les allergies.

Le développement de la protéomique peut permettre à l'avenir d’accélérer le processus de développement d'un médicament car les cibles seront mieux identifiées et le processus de validation plus rapide.
De plus les médicaments fabriqués seront plus spécifiques donc plus sûrs, et plus facilement autorisés par les agences réglementaires.


Auteur :   |   Date de création : 19/04/2012   
quizzQuizz sur cet article :
Qu'est ce que la protéomique?

Plus d'informations : http://fr.wikipedia.org/wiki/Prot%C3%A9omique


Tag : Protéomique, Protéome, Protéines, Avancée médicale, Secteur médical

 

La protéomique : Une avancée pour le secteur médical?
La protéomique : Une avancée pour le secteur médical?
Note globale
4.0 Star Rating: Recommended
Nombre d’avis
1 avis

L'avis des internautes sur :

pharm le 25-04-2012
merci pour cette information

Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Samedi 23 Août 2014, Bonne fête aux Églantine, Rosa, Rose de L., Rose, Rosette, Rosita, Rosy, Rozenn,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

Top recherches

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres