vous êtes ici : Accueil > Articles > Matériel et Consommables > Equipement Café, Hôtel et Restaurant > Lave linge

Le lave-linge : histoire d'une invention

Aujourd’hui incontournable dans les foyers, le lave-linge est l’appareil ménager le plus répandu après le réfrigérateur. Nous vous proposons de découvrir l’histoire de cette invention qui a libéré les femmes de la corvée du lavage à la main.

Partager

Avant le lave-linge

Avant l’invention du lave-linge dans les années 1930, le linge était lavé dans une cuve ou battu vigoureusement dans l’eau d’une rivière ou d’un lavoir.

Cette tache était rude car il fallait faire passer l’eau avec force dans les fibres textiles pour en détacher la saleté à l’aide de sable ou de savon (le plus ancien détergent connu).

Le geste des lavandières est à la base du fonctionnement des lave-linge mécaniques, dont le premier prototype a été mis au point par l’Américain James King en 1851.

Cette machine était constituée d’un cylindre de bois rempli d’eau chaude et muni de lourdes pales qu’il fallait faire tourner à l’aide d’une manivelle…
A noter : il a fallu attendre le début du XXe siècle pour qu’apparaissent les premières machines à laver complètement automatiques équipées d’un moteur.


L'invention du lave-linge

Dès 1907, un ingénieur américain du nom d’Alva Fischer met au point la machine Thor dont le tambour n’est plus actionné à la main mais par un moteur électrique. Cependant, son moteur n’est pas étanche et l’eau y provoque des courts-circuits. Autre inconvénient, ce modèle n’essore pas le linge.

Il faut attendre les années 1920 pour qu’apparaisse le premier lave-linge capable d’essorer grâce à un moteur à deux vitesses : une vitesse de lavage de seulement quelques dizaines de tours par minute et une vitesse d’essorage de plusieurs centaines de tours par minute.

Grâce à cette innovation, l’Américain John Chamberlain créé en 1937 la première machine capable de laver, rincer et essorer le linge en un seul cycle de lavage.


La démocratisation du lave-linge

En raison de leur coût, les machines à laver ont d’abord équipé les laveries automatiques, qui se sont multipliées dans les grandes villes dans les années 1950 et 1960.

En ces temps de prospérité, chaque foyer a ensuite désiré posséder son propre lave-linge. En 1977, 74% des foyers français en étaient équipés contre 44% dix ans plus tôt.

Face à ce succès, les fabricants n’ont cessé d’améliorer leurs modèles et ont développé, grâce aux progrès de l’électronique, des cycles de lavage adaptés au type de textile (couleur, blanc, laine, synthétique…). En 1997, la marque Miele a été la première à proposer un programme de lavage pour la laine lavable à la main.

Aujourd’hui, nos lave-linge sont toujours plus économes en énergie et en eau. Il existe même des modèles capables de doser la lessive en fonction de la charge de linge et du programme sélectionné !



Auteur :   |   Date de création : 01/06/2010   

Tag : lave-linge, lave linge, machine à laver, histoire du lave linge, invention du lave linge, histoire machine à laver, James King, Alva Fischer, John Chamberlain

 

Le lave-linge : histoire d'une invention
Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Dimanche 26 Octobre 2014, Bonne fête aux Dimitri, Évariste,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres