Piscine En Bois : Avantages, Installation Et Législation

Piscine en bois : avantages, installation et législation

Une piscine en bois, qui peut être hors-sol, semi enterrée ou enterrée, s'intègre facilement dans le paysage. Il en existe différents modèles de taille, forme, et design variés pour répondre à toutes vos envies.

Avantages des piscines en bois

La piscine en bois, qui entre dans la catégorie des bassins modulaires et rigides, peut s’implanter dans toutes sortes de terrains.
Vous aurez en effet le choix entre une piscine hors sol ou semi-enterrée ou enterrée.

La fourchette de prix, très large, vous permettra également de choisir en fonction de votre budget.

Le bois est un matériau très malléable qui permet de réaliser des bassins de toutes formes (octogonaux, circulaires, carrés ou rectangulaires) et des piscines sur mesure.
Il offre aussi un résultat très esthétique, car il s’intègre naturellement au paysage.

Enfin, ce type de piscines existe également en kit : les bricoleurs peuvent donc les installer eux-mêmes à l’aide des guides très détaillés fournis par les fabricants.
La mise en œuvre est facile et les Travaux demandent entre 3 jours et une semaine, selon la taille du bassin.

Comment l’installer ?

L’installation d’une piscine en bois nécessite quelques étapes préalables, notamment le choix du lieu d’implantation et la préparation du terrain.

Il est recommandé de privilégier une bonne exposition au soleil et un emplacement éloigné des arbres et autres plantations feuillues pour éviter que des feuilles ne tombent dans le bassin. Il est également indispensable de tenir compte de la sécurité.

Des Travaux de terrassement peuvent s’avérer nécessaires pour aplanir le terrain.
Ils consistent généralement à ôter les racines, les pierres et les rochers proéminents, avant de couler une dalle en béton qui servira de support à votre piscine.

A noter : pour les modèles hors-sol, certains fabricants conseillent uniquement de niveler le terrain et de prévoir une couche de sable sous la piscine.

Les étapes de l’installation

Une fois les Travaux préalables achevés, le montage d’une piscine en bois vendue en kit est facile : les différents éléments de bois s'enclenchent les uns dans les autres jusqu'à la hauteur de la margelle.

L’étape suivante est le raccordement au système de filtration composé du skimmer et de la bouche de refoulement, de la pompe motorisée et d’un filtre à sable.

Il faut ensuite effectuer la pose du revêtement en liner, une sorte de poche Plastique souple qui assure l’étanchéité du bassin.
Enfin, il ne reste plus qu’à fixer les margelles et les accès au bassin (escalier et échelle fixes).

A noter : si vous souhaitez enterrer une partie de la piscine, vous pouvez la prolonger harmonieusement par une terrasse en bois.

Législation en vigueur

Avant d’installer votre piscine en bois, n’oubliez pas d’effectuer les démarches administratives auprès de votre mairie.
Seules les Piscines hors sol démontables d’une surface de moins de 20 m2 et d’une hauteur de moins d’un mètre ne nécessitent aucune formalité.

Pour un bassin enterré ou semi enterré non couvert de moins de 100m² ou ne dépassant pas le niveau du sol de plus de 60cm, vous devrez déposer une déclaration de Travaux à la mairie.
Un Permis de construire est nécessaire pour toute piscine semi enterrée plus grande.
Toute construction de piscine enterrée doit être déclarée en mairie.

A noter : depuis le 1er janvier 2004, toute piscine privée doit posséder un dispositif de sécurité normalisé, avant la Première mise en eau.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis