vous êtes ici : Accueil > Articles > Enseignement et Formation > Formation > Formation par correspondance

Le métier d'herboriste : présentation et formation

Le diplôme d’herboriste a été supprimé en 1941 sous le régime de Vichy. Aujourd’hui, seuls les derniers diplômés et les pharmaciens peuvent pratiquer ce métier. Nous vous proposons de découvrir l’histoire et les caractéristiques de cette profession.

Partager

Présentation

Un herboriste est un spécialiste capable de reconnaître, cueillir, transformer et vendre des plantes médicinales, des épices et certaines plantes dites condimentaires dont la liste est fixée aux niveaux français et européen.

Les herboristes ont le droit de détenir et de vendre des plantes pour usage médical, à l’exception des plantes inscrites comme vénéneuses (art. L626 du Code de la santé publique). Les mélanges de plantes vendus en herboristerie sont ceux autorisés par le Ministère de la Santé.


Formations

Selon la loi L659 du Code de la santé publique, l’exercice de l’herboristerie est réservé aux pharmaciens titulaires d’un diplôme de faculté et aux derniers diplômés d’herboristerie restants (depuis la suppression de ce diplôme en 1941).

Un diplôme universitaire de phytothérapie réservé aux médecins, pharmaciens et vétérinaires est délivré par la faculté de médecine Paris XIII.

Il existe par ailleurs des stages permettant d’apprendre l’herboristerie, à défaut d’exercer la profession d’herboriste. Renseignez-vous auprès de :
• L'Association pour le Renouveau de l'Herboristerie
183 rue des Pyrénées - 75020 PARIS
Tél. 01 43 58 66 48 Fax. 01 43 58 66 96
http://www.herboristerie-asso.org/

• L'Ecole lyonnaise de plantes médicinales
13 rue alsace lorraine 69001 Lyon
http://www.ecoledeplantesmedicinales.com/

• L'Ecole des plantes à Paris
34, rue du Cotentin, 75015 Paris
http://www.ecoledesplantes.com

• L'IMDERPLAM à Candillargues près de Montpellier
http://www.imderplam.com/


Petite histoire de l'herboristerie

Le métier d'herboriste a été officiellement reconnu sous le règne de Philippe le Bel en 1312. Au XVe siècle, les épiceries et apothicaireries sont devenues des corporations reconnues.

En 1593, le Jardin des plantes de Montpellier a été créé en même temps que la faculté de pharmacie (aujourd’hui encore réputée dans le domaine des plantes médicinales). Ce jardin a servi de modèle pour le Jardin des plantes de Paris créé en 1626.

La profession d'herboriste s’est officialisée au cours de XVIIIe siècle, avec la création d’un diplôme délivré par le doyen de la faculté de médecine en 1778. Il fallut toutefois attendre 1927 pour que soit fondée l'Ecole nationale d'herboristerie située rue du Temple à Paris.

Le diplôme de cette école a été supprimé le 11 septembre 1941 par la loi dite de Vichy, qui n’a pas été abrogée après la Libération.


Le retour des plantes médicinales

Avec la mode actuelle pour l’écologie et les remèdes naturels, les Plantes médicinales intéressent de plus en plus de consommateurs.

Alors que le retour du métier d'herboriste n’est pas à l’ordre du jour en France, de nouveaux magasins appelés herbalisteries pourraient faire leur apparition.

Ces magasins pourraient vendre les 140 plantes autorisées par la loi (décret 2008-839 du 22 août 2008), des huiles essentielles ainsi que des épices, des thés et des compléments alimentaires de type vitamines et minéraux, comme certains magasins de parapharmacie le font déjà à petite échelle.

A noter : si le diplôme d'herboristerie n’existe plus en France, il a persisté au Royaume-Uni et a été recréé en Belgique. Par ailleurs, les Plantes médicinales sont systématiquement utilisées en Chine et en Inde dans le cadre de la médecine ayurvédique



Auteur :   |   Date de création : 26/02/2010   

Plus d'informations : http://www.ecoledeplantesmedicinales.com/


Tag : herboriste, métier herboriste, formation herboriste, herboristerie, histoire herboristerie, pharmacien herboriste, plantes médicinales

 

Le métier d'herboriste : présentation et formation
Le métier d'herboriste : présentation et formation
Note globale
4.7 Star Rating: Recommended
Nombre d’avis
3 avis

L'avis des internautes sur :

agave le 31-10-2011
evidament qu il le faut; moi sa mancourage a me servir toujour a mon herboriste ; on crevent bien moins vite; bisous a vous;

RIQUET 79 le 12-11-2010
Malheusement, en France il ne faudra pas compter sur l'état pour remettre à l'ordre du jour le diplôme d'herboriste, les grands laboratoires et leurs actionnaires (dont certains sont au gouvernement)sont trop puissants pour reconnaître une médecine beaucoup plus douce et moins dévastatrices pour l'être humain que certains médicaments dont ils ont l'exclusivité.

cherrazade le 09-05-2010
jesuis accro de plante et je suis pour la reconaissanc du diplome d'herbpriste

Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Lundi 24 Novembre 2014, Bonne fête aux Augusta, Flora, Flore,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres