vous êtes ici : Accueil > Articles > Enseignement et Formation > Formation > Formation professionnelle

Faire une reconversion : mode d'emploi

D'après les statistiques de l’APEC, 37% des cadres rêvent de changer de métier, d’entreprise, de secteur ou de ville. La recherche de plus de satisfaction dans le travail et le besoin d’évolution sont les principales motivations d'une reconversion professionnelle volontaire. Si vous envisagez de vous lancer dans cette aventure, voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté.

Partager

Etudier le marché

Une reconversion est souvent l’occasion pour les salariés et les demandeurs d’emploi de faire d’une passion leur métier et de réaliser leur rêve de devenir ébéniste ou cuisinier en transférant leur savoir-faire dans le domaine professionnel.

Néanmoins, avant d’entreprendre une formation dans un secteur précis, il est indispensable de se renseigner sur ce secteur, son nombre d’acteurs, son organisation, ses débouchés et son chiffre d’affaires.

La meilleure solution pour connaître la réalité du métier et du marché est de rencontrer des professionnels en poste. Vous saurez ainsi si votre rêve est réalisable et éviterez quelques mauvaises surprises.

A noter : d’ici 2017, on prévoit que les secteurs qui recruteront le plus seront les emplois hautement qualifiés (dans le domaine juridique, gestion, comptabilité) et les métiers de services (métiers de la santé et d’aide à la personne).


Construire son projet

Pour les demandeurs d’emploi qui ne savent pas précisément dans quel secteur ils souhaiteraient se reconvertir, le Bilan de compétences est un moyen de construire son projet de reconversion.

Les conseillers de l’Apec ou de l’ANPE vous feront passer une série de tests et d’entretiens afin d’évaluer vos acquis professionnels, vos aspirations et votre motivation et vous aideront à vous orienter vers la voie qui vous correspond le mieux.


Suivre une formation

Même si vous effectuez votre reconversion dans un domaine qui vous passionne, il serait risqué de vous lancer tête baissée en pensant tout maîtriser du métier.
Il existe plusieurs organismes qui proposent des formations pour adultes notamment l’AFPA, Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes (voir le site ci-dessous).

Cet organisme est présent partout en France (avec 22 directions régionales, 190 sites d’orientation et 262 sites de formation) et propose plus de 500 programmes de formation correspondant à plus de 300 métiers.
Il accompagne les personnes individuellement tout au long de leur formation jusqu’à leur insertion dans des secteurs très divers : bâtiments et Travaux publics, industrie, métallurgie, textile mais aussi dans le tertiaire (commerce, tourisme, horticulture, bureautique).

Les GRETA (Groupements d’établissements publics locaux d’enseignement) sont présents dans chaque Département et proposent des actions de formation continue pour les adultes dans presque tous les domaines.
Les formations y sont payantes mais peuvent être financées par votre entreprise dans le cadre d’un programme de reconversion.
A noter : les GRETA préparent à tous les diplômes professionnels du Cap au Bts et dispensent des modules de qualification, des remises à niveau et des formations linguistiques.

D’autres formations pour adultes existent dans les établissements publics de l’Education Nationale (universités, grandes écoles, Conservatoire National des Arts et des Métiers…), les chambres de commerce et d’industrie (CCI) les chambres des métiers, les chambres d’agriculture et les syndicats professionnels.


Obtenir des aides

Les salariés qui souhaitent préparer leur reconversion peuvent bénéficier d’un congé individuel de formation ou CIF s’ils sont titulaires d’un CDI et ont au moins 24 mois d’ancienneté dont 12 mois dans l’entreprise actuelle.
Ce congé s’adresse aussi aux salariés titulaires d’un CDD qui ont travaillé au moins 24 mois dans les 5 dernières années, dont 4 mois dans les 12 derniers mois.

Les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier d’une convention de reconversion s’ils ont été licenciés après avoir travaillé au moins deux ans dans la même entreprise.
Sous certaines conditions, ils peuvent recevoir l’allocation du PARE ou plan d'aide au retour à l'emploi lors de leur formation en reconversion.



Auteur :   |   Date de création : 20/08/2008   

Plus d'informations : http://www.afpa.fr/


Tag : reconversion, reconversion professionnelle, faire une reconversion, formations pour adultes, AFPA, GRETA

 

Faire une reconversion : mode d'emploi
Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Jeudi 23 Octobre 2014, Bonne fête aux Jean de Cap.,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

A lire aussi sur le sujet

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres