Les Conservatoires De Musique : Présentation Et Histoire

Les conservatoires de musique : présentation et histoire

Outre les cours privés, l’enseignement de la musique en France est dispensé dans des structures de statuts différents, dont certaines sont associatives, d'autres dépendent des collectivités territoriales ou encore du Ministère de la Culture. Voici l’histoire et le fonctionnement des conservatoires de musique.

Présentation

En France, les conservatoires de musique correspondent à différents types d’établissements publics.
On distingue en effet les Conservatoires Nationaux de Région, qui relèvent des services culturels des villes, des deux Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique (CNSM), qui sont implantés à Lyon et à Paris et dépendent directement du Ministère de la Culture.

Les CNSM de Paris et de Lyon dispensent un enseignement professionnel dans les domaines de la musique, des métiers du son, mais aussi de la danse.
C’est pourquoi on parle aussi de "Conservatoire national supérieur de musique et de danse" (CNSMD).

Histoire des conservatoires de musique

Dès 1669, Louis XIV avait créé l’Académie royale de musique rattachée à la Maison du roi.
En 1784, un deuxième établissement d'enseignement des arts dramatiques et musicaux voit le jour : l’Ecole royale de chant et de déclamation.

Parmi les conservatoires de musique, le plus ancien est le Conservatoire national supérieur de musique de Paris, dont l’origine remonte au Conservatoire de musique fondé le 3 août 1795 par la Convention.
A l’origine, l'enseignement est limité aux disciplines instrumentales, en particulier les instruments à cordes et à vents.

En 1800, l'institution s’ouvre à l'art dramatique et à la danse. L'orchestre des élèves est créé en 1806 par François-Antoine Habeneck.
En 1822, Cherubini est nommé directeur. Il établit un système de concours d'entrée et de sortie, des méthodes officielles d'enseignement et ouvre l’enseignement à un plus grand nombre d'instruments (piano, harpe, contrebasse, trompette, chant).

En 1826, les écoles de musique de Lille, Toulouse et Nancy sont rattachées au Conservatoire de Paris.
Les différents successeurs de Cherubini feront de ce Conservatoire de musique et de déclamation la référence de l'enseignement musical dans l'Europe entière.

Enseignement dispensé

Les conservatoires nationaux de région et les écoles de musique préparent leurs élèves aux concours d'entrée des Conservatoires nationaux supérieurs de musique et aux concours d'entrée dans les orchestres.

On dénombre actuellement une quarantaine de conservatoires régionaux en France.
La sélection des candidats s'effectue par un test d'entrée.

Les deux CNSMD forment des musiciens, des chanteurs, des compositeurs et des chefs d'orchestre de très haut niveau.
L’enseignement comprend deux cycle de 3 et 2 ans.
Un cursus de 5 ans d’études débouche sur un diplôme valant grade de Master.

Pour en savoir plus sur les conservatoires de musique, les possibilités de cours et de stages, nous vous invitons à consulter le site ci-dessous.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis