Photos HDR
 

Les Billets En Euros : Caractéristiques Et Signes De Sécurité

Les billets en euros : caractéristiques et signes de sécurité

Les billets en euros, qui ont été dessinés par le graphiste autrichien Robert Kalina, possèdent certaines caractéristiques permettant de repérer facilement les faux billets. Ils ont également été conçus afin que les personnes aveugles ou malvoyantes puissent en différencier les coupures. Nous vous proposons de découvrir plus en détails la conception de ces billets.

Le design des billets en euros

Les billets en euros aujourd’hui en circulation ont été dessinés par Robert Kalina, un graphiste autrichien.

Ils retracent l'évolution de l’architecture européenne à travers les siècles en représentant sept styles architecturaux : le classique (billet de 5 euros), le roman (billet de 10 euros), le gothique (billet de 20 euros), la Renaissance (billet de 50 euros), le baroque et le rococo (billet de 100 euros), l’architecture utilisant le fer et le verre (billet de 200 euros) et l’architecture moderne (billet de 500 euros).

Le recto des billets représente des portes, portails ou fenêtres tandis que le verso représente un pont, choisi comme symbole d'union. Ces illustrations, qui se veulent représentatives de l’architecture d’une époque, ne correspondent à aucun monument réel par souci de neutralité et d’égalité entre les pays de l’UE.
Vous trouverez sur le site ci-dessous, les projets de billets qui n’ont pas été retenus.

Anecdotes

Les billets en euros actuellement en circulation peuvent porter deux signatures différentes : celle de Willem F. Duisenberg, qui a été le premier président de la Banque centrale européenne ou celle de Jean-Claude Trichet qui lui a succédé le 1er novembre 2003.

Le nom de la monnaie apparaît en caractères romains et grecs car ce sont les deux alphabets utilisés dans l’Union européenne.

Des caractéristiques pensées pour les malvoyants

Dès l’origine du projet de monnaie européenne, en 1995, l’Union européenne des aveugles a été consultée sur le graphisme des billets en euros.

Ainsi, certaines caractéristiques permettent aux aveugles et malvoyants de reconnaître aisément ces billets :
- chacune des sept coupures a une taille différente : plus la valeur du billet est importante et plus le billet est grand
- la valeur faciale des billets est inscrite en gros chiffres très lisibles qui sont imprimés en relief et peuvent ainsi être reconnus au touche.
- des signes tactiles ont été placés près de la bordure des billets de 200 euros et de 500 euros.
- chaque coupure présente une couleur dominante et ces couleurs sont très contrastées afin de différencier les coupures qui se suivent dans la gamme.

Comment reconnaître les faux billets ?

De multiples signes de sécurité ont été prévus si bien qu’il est possible de distinguer les billets authentiques des faux billets sans disposer d’un équipement spécial.
Pour vous souvenir de la méthode, retenez la formule "toucher, regarder, incliner".

Les billets en euros possèdent en effet un toucher unique : ils sont imprimés sur du papier à base de pur coton qui a une texture ferme (ni molle ni cireuse) et qui produit une sonorité craquante.
Vous devez également sentir un relief sous vos doigts car des procédés d'impression spéciaux sont utilisés par la Banque centrale européenne pour mettre en relief chacun des éléments imprimés (motifs, lettres, chiffres). Un billet lisse est à coup sûr un faux.

En examinant le billet par transparence, vous verrez apparaître trois autres sécurités au recto et au verso des billets authentiques :
- le filigrane : situé dans une partie "non imprimée" du billet, il est visible uniquement par transparence ; un motif reprenant une partie de l’illustration imprimée sur le billet doit apparaître
- le fil de sécurité est la bande sombre qui apparaît par transparence et coupe le billet en deux parties ; la valeur en chiffres du billet ainsi que le mot Euro apparaissent en lettres minuscules dans la largeur de la bande
- le nombre incomplet est le chiffre correspondant à la valeur du billet en haut à gauche au recto ; il est découpé mais se reconstitue par transparence.

Inclinez le billet. Au recto, une image changeante apparaît sur l'hologramme.
Au verso, on peut voir une bande argentée brillante sur les coupures de 5, 10 et 20 euros ou un nombre à couleur changeante sur les coupures de 50, 100, 200 et 500 euros.
La valeur faciale placée au verso change de couleur, passant du mauve au vert olive ou au marron.

Les commerçants peuvent aussi vérifier l’authenticité des billets en euros au moyen d’une lampe ultraviolette : sous les rayons UV, les billets authentiques deviennent sombres et le Drapeau européen ainsi que la signature du président de la Banque centrale européenne deviennent verts.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis