Photos HDR
 

Les Rois Mages : Histoire Et Symboles

Les Rois Mages : histoire et symboles

D’après la tradition, les Rois Mages, au nombre de trois, sont venus d’Orient pour rendre hommage à Jésus et lui offrir trois présents : l’or, l’encens et la myrrhe. Nous vous proposons de découvrir l’histoire, les symboles et les traditions qui se rattachent à ces personnages.

Histoire des rois mages

La tradition rapporte que trois Rois Mages venus d'Orient ont fait route jusqu'à Bethléem guidés par la lumière d’une étoile. Quand ils découvrent l'enfant Jésus dans l'étable, ils s'agenouillent devant lui en signe de respect et lui offrent de l'or, de la myrrhe et de l'encens.

Ces personnages que l’on appelle les rois mages sont évoqués uniquement dans l'Evangile selon Matthieu.

D’après le texte de la Bible, il ne s’agit pas de rois mais seulement de mages. Leur nom et leur nombre ne sont pas précisés. Guidés par une étoile "qui se lève à l'Est", ils trouvent le lieu de naissance de Jésus et lui offrent des cadeaux :
"Ils entrèrent dans la maison, trouvèrent l'enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, ils l'adorèrent ; puis, ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent des présents : de l'or, de l'encens et de la myrrhe." (Matthieu, II:11).

Trois cadeaux symboliques

Selon une interprétation traditionnelle, les trois présents apportés par les Rois Mages symbolisent trois aspects de Jésus :
• l'or symbolise la royauté
• l'encens, utilisé pour le culte, symbolise la divinité du Christ
• la myrrhe, qui servait à embaumer les morts, rappelle qu’il est aussi véritablement homme et mortel.

C’est à partir du nombre de présents offerts que l’on a déduit que les rois mages étaient trois. Ce chiffre est aussi symbolique car il évoque la trinité.

A la fin du XIIIe siècle, Jacques de Voragine propose cette interprétation dans "La Légende dorée" et dresse un portrait des trois mages :
"Le premier des Mages s’appelait Melchior, c’était un vieillard à cheveux blancs, à la longue barbe. Il offrit l’or au Seigneur comme à son roi, l’or signifiant la Royauté du Christ.
Le second, nommé Gaspard, jeune, sans barbe, rouge de couleur, offrit à Jésus, dans l’encens, l’hommage à sa Divinité. Le troisième, au visage noir, portant toute sa barbe, s’appelait Balthazar ; la myrrhe qui était entre ses mains rappelait que le Fils devait mourir"
.

Le nom des rois mages

Les noms retenus par la tradition pour les Rois Mages sont Gaspard, Melchior et Balthazar.

Ces noms apparaissent pour la première fois dans un manuscrit du VIe siècle, aujourd’hui conservé à la Bibliothèque nationale de France à Paris.

Dans la Légende dorée, Jacques de Voragine les nomme dans trois langues différentes :
• Appellius, Amerius et Damascus en latin
• Galgalat, Malgalat et Sarathin en hébreu
• Caspar, Balthasar et Melchior en grec.

L'Epiphanie et autres traditions

Les Rois Mages, dont l'origine est aujourd'hui encore obscure, sont entrés dans le folklore qui entoure les fêtes de Noël.

La tradition veut qu'ils figurent parmi les santons de Provence et qu’ils veillent sur l'Enfant-Jésus dans la crèche de Noël au pied du sapin.

Ils sont également célébrés le 6 janvier, jour de l'Epiphanie où l’on partage en famille la fameuses galette des rois …

Pendant longtemps, notamment chez les Chrétiens d’Orient, le jour de l’Epiphanie a été une date plus importante que le jour de Noël car on y célébrait la présentation de l’Enfant Dieu au monde des hommes.

En Espagne, ce sont les rois mages qui déposent des jouets dans les souliers des enfants, le 6 janvier. En Finlande et en Russie, on raconte que le Père Noël est le quatrième roi mage.

Avis

  • lol

    16 décembre 2012

  • Bon article.Tous nos encouragements.

    12 janvier 2011

  • 94

    Il y a beaucoup d'informations Merci

    10 janvier 2010

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis