vous êtes ici : Accueil > Articles > Commerce et Société > Services > Organisation et évènementiel

La Fête des morts au Mexique : origines et traditions

Au Mexique, les célébrations en l’honneur des défunts sont une grande fête où des rites païens d’origine aztèque se mêlent aux coutumes héritées des colons espagnols. Nous proposons de découvrir les origines et les traditions du Día de los Muertos, la Fête des morts au Mexique.

Partager

Présentation

De nombreuses cultures et religions consacrent un ou plusieurs jours fériés à la commémoration des défunts. Au Mexique, le Jour des morts ou Día de los Muertos est célébré de manière très festive.

A la différence de nos propres traditions qui honorent les morts dans la sobriété, la Fête des morts au Mexique est colorée et joyeuse avec de la musique, des offrandes de bonbons, de la tequila sans oublier des décorations aux couleurs vives et de nombreuses représentations caricaturales de la mort.


Origines de la fête

La Fête des morts au Mexique est un exemple du syncrétisme culturel mexicain entre rites précolombiens et traditions chrétiennes.

Au temps des Aztèques, les disparus étaient déjà célébrés par des chants et des danses. Les Aztèques organisaient deux fêtes pour les défunts : l’une pour les enfants (Miccaihuitntli) et l’autre pour les adultes 20 jours plus tard (Hueymiccalhuitl). La famille du défunt dansait, chantait et laissait des offrandes sur sa tombe afin de pourvoir aux besoins du défunt dans l'au-delà.

Cette tradition n’a pas complètement disparu avec l’arrivée des colons espagnols au début du XVIe siècle. Ainsi, le Día de los Muertos est resté la fête la plus importante de l’année.

Sous l’influence chrétienne, la fête a cependant été fixée aux 1er et 2 novembre, qui sont les dates des fêtes chrétiennes de la Toussaint et de la Commémoration des défunts.
En pratique, les festivités peuvent durer beaucoup plus longtemps, comme c'était le cas dans les traditions précolombiennes.


Des traditions festives

Au Mexique, le Día de los Muertos est une date très festive caractérisée par de nombreuses coutumes.

Cette fête se déroule traditionnellement sur trois jours : le premier est consacré aux enfants décédés, le deuxième aux personnes mortes de façon violente et le troisième à tous les autres défunts.

Dans chaque maison, les familles confectionnent des autels et y déposent de nombreuses offrandes : pain, fruits, bougies, bonbons, tequila et aliments préférés des disparus…
A l’extérieur, les Mexicains décorent le chemin qui mène au cimetière avec des bougies et des fleurs orange vif pour indiquer aux morts la route qu’ils doivent suivre.

Lors de la Fête des morts au Mexique, les gens vont dans les cimetières, mangent sur les tombes, dansent et chantent. La visite rituelle au cimetière est donc très festive : elle est l'occasion de nettoyer les tombes des défunts et de leur apporter des offrandes de fleurs et de nourriture.

A cette occasion, les Mexicains s’offrent des têtes de mort en sucre en guise de porte-bonheur : les calaveras.


En savoir plus

En 2003, l’Unesco a classé les fêtes indigènes dédiées aux morts "patrimoine culturel immatériel de l’humanité".

Parmi ces traditions, la Fête des morts au Mexique peut nous sembler étrange ou choquante car la mort y est traitée avec familiarité et dérision... Elle est pourtant une façon d’apprivoiser la mort et de rappeler qu’elle fait partie de la vie.


Auteur :   |   Date de création : 30/10/2009   

Tag : Fête des morts, Fête des morts au Mexique, Jour des morts, dia de los muertos, fête Mexique, fête des morts Mexique

 

La Fête des morts au Mexique : origines et traditions
Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Jeudi 24 Juillet 2014, Bonne fête aux Christel, Christelle, Christina, Christine, John, Johnny, Ségolène,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

A lire aussi sur le sujet

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres