Photos HDR
 

La Fête Des Mères

La fête des mères

Les mamans sont à l’honneur dans de nombreux pays du monde à l’occasion d’une fête qui leur est spécialement consacrée. La fête des mères, dont les origines les plus lointaines remontent à l’Antiquité, est l’occasion de témoigner toute son affection par un petit cadeau judicieusement choisi.

Une même fête à des dates différentes

La fête des mères est célébrée en l'honneur des mères dans de nombreux pays, mais à des dates différentes.
En France, de même qu’à l’île Maurice et en Suède, elle a lieu le dernier dimanche de mai, sauf si elle coïncide avec le jour de la Pentecôte.
Elle est alors reportée au premier dimanche de juin.
En Grèce, les mamans sont fêtées le 15 août, le jour de l’Assomption, tandis qu’au Royaume-Uni le Mothering day tombe le quatrième dimanche après le Carême.
En Corée du Sud, la fête des parents se tient le 8 mai, les Coréens ayant la particularité de célébrer les deux parents le même jour.

La création de la fête des mères

En France, la fête des mères a été inscrite au calendrier par le régime de Vichy en 1941.
Sa célébration a été fixée au dernier dimanche de mai par la loi du 24 mai 1950 et a été intégrée au Code de l'action sociale et des familles en 1956, comme un "hommage" que la République française rend officiellement aux mères.
En la matière, la France a suivi l’exemple d’autres pays puisque les Anglais fêtaient le Mothering Sunday dès le XVème siècle et l’ont remis au goût du jour en 1914.
En 1912, les États-Unis avaient instauré le Mother day le deuxième dimanche de mai et le même jour de fête a été officialisé par l'Allemagne en 1932, sous le nom de Muttertag.

Une tradition antique

On peut voir dans la fête des mères, si largement célébrée sur tous les continents (du Maroc à la Chine en passant par le Liban) une tradition remontant à l’Antiquité.
En effet, dans la Grèce antique une fête était organisée au printemps en l’honneur de la déesse Rhéa, la mère de Zeus, aussi surnommée la "Grande Mère" ou la "Mère des dieux".
A Rome, une fête religieuse célébrait les matrones (femmes mariées et mères de famille) le 1er mars, lors des Matronalia.

Choix d’un cadeau

Si certains dénoncent l’aspect "marketing" de la fête des mères, il n’en reste pas moins que les mamans sont généralement sensibles aux attentions de leurs chérubins, si petites soient-elles.
Les plus jeunes auront sans doute plaisir à organiser une surprise avec la complicité de leur papa ou de leurs grands frères et sœurs.
Une fleur ou un bouquet font toujours plaisir, de même qu’une invitation au restaurant, excellente formule pour libérer sa mère du souci d’organiser un repas de fête.
Quant au choix d’un objet, le mieux est encore de tenir compte des goûts de sa maman en matière de produit de beauté, de musique ou de décoration, en sachant que les appareils électroménagers sont absolument proscrits !

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis