vous êtes ici : Accueil > Articles > Commerce et Société > Mode et Beauté > Pret à Porter Femme

La mini jupe : une révolution dans la mode des années 60

La mini jupe a révolutionné la mode des années 60 en dévoilant les jambes des femmes comme jamais auparavant. Deux noms, Mary Quant et André Courrèges, sont restés associés à cette création audacieuse, qui se porte aujourd’hui encore droite ou plissée.

Partager

La naissance de la minijupe

C’est en Angleterre que la minijupe a fait son apparition dans les années 60, avant de conquérir la France.
La première mini jupe a été commercialisée en 1962 dans une boutique de King's Road, dans le quartier de Chelsea à Londres.

Cette jupe vertigineusement courte pour l’époque a été imaginée par Mary Quant, une jeune styliste de mode autodidacte, qui a d’abord créé ce modèle pour elle-même puis pour ses amies.

Dans cette période des "trente glorieuses", la mini-jupe était un symbole très fort d’indépendance pour les femmes.
Dans certains pays comme les Pays-Bas ce vêtement fut même interdit car jugé beaucoup trop provocant.


L’entrée de la minijupe en haute couture

Le couturier français André Courrèges a tenté à plusieurs reprises et sans succès d’imposer la mini jupe entre 1962 et 1964.

C'est dans sa collection été de 1965 qu'il présente pour la Première fois plusieurs modèles haute couture de mini tenues, qui sont qualifiés par la presse de "révolutionnaires".
Courrèges, qui veut faire de la mini-jupe une tenue "jeune", est à l’origine de nouveaux modèles avec des ailes sur les côtés appelées "jupes trapèze".

Les grands couturiers de l'époque tels que Coco Chanel s’insurgent face à l'image que Courrèges donne des femmes.
Parallèlement, le développement du prêt-à-porter permet aux femmes et aux adolescentes de s'approprier les minijupes à des prix modérés.


Un symbole de la libération des femmes

Dans les années 1960, décennie de contestation et de prospérité économique en Europe, la mini jupe devient le symbole de libération de la femme et fait scandale dans certains milieux conservateurs.

Alors même que la pilule contraceptive est mise sur le marché (en 1961), ce vêtement devient le symbole de l’évolution des mœurs et le porte-parole de l'égalité des femmes.
La top-model filiforme Twiggy, qui défile en minijupe pour Mary Quant, devient la personnification de cette "révolution".


Le phénomène mini

Le succès de la mini jupe inaugure l'ère des collants (jusqu’alors destinés aux danseuses) et sonne le glas des bas et des porte-jarretelles.
En 1966, Jacques Dutronc célèbre cette révolution vestimentaire dans sa chanson Mini, Mini, Mini.

En 1968, Jane Fonda fait sensation en apparaissant dans le film Barbarella de Roger Vadim en minijupe et bottes longues, une association dont la mode perdure encore aujourd'hui.

Si les minijupes ont cédé du terrain face au blue jeans, elles reviennent régulièrement à la mode, sous des formes toujours plus séduisantes et audacieuses.



Auteur :   |   Date de création : 24/01/2008   |    Dernière mise à jour : 21/07/2011   

Tag : mini jupe, minijupe, invention mini jupe, Mary Quant, André Courrèges, Twiggy, mode années 60

 

La mini jupe : une révolution dans la mode des années 60
La mini jupe : une révolution dans la mode des années 60
Note globale
4.0 Star Rating: Recommended
Nombre d’avis
1 avis

L'avis des internautes sur :

skandal le 29-12-2010
On peut aussi noter l'arrivée du panty qui date de la même période et qui a facilité le port de la mini jupe.

Le panty est actuellement réatualisé par la ligne Skandal, pour plus d'information :

www.skandal-shop.com. Cordialement Cath

Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Jeudi 23 Octobre 2014, Bonne fête aux Jean de Cap.,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

A lire aussi sur le sujet

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres