vous êtes ici : Accueil > Articles > Commerce et Société > Mode et Beauté > Chaussure homme

L'histoire des chaussures : de l'Antiquité à nos jours

De tous temps, les chaussures ont été un moyen d’afficher son statut social et ont reflété l’évolution des mœurs et des modes. Nous vous proposons de retracer l’histoire des chaussures et leurs principales évolutions au fil des siècles.

Partager

Les chaussures dans l'Antiquité

L’histoire des chaussures remonte à la plus haute Antiquité.

Dans l’Egypte ancienne, les chaussures étaient des sandales qui se déclinaient en différents matériaux. Elles étaient fabriquée en cuir, en paille tressée, avec des lanières de feuilles de palmier ou de papyrus, voire en or pour les pharaons.

A Rome, la sandale était un signe distinctif qui différenciait les hommes libres des esclaves puisque ces derniers n’avaient pas le droit d’en porter.


L'évolution des modes

A partir du Moyen Age, l’histoire des chaussures, de même que celle du costume, devient non seulement une affaire de statut social mais aussi de mode.

Au XIIIe siècle, la forme des souliers évolue avec la mode des chaussures à bouts longs et pointus : les poulaines. Ces chaussures de forme allongée étaient dotées d’une extrémité pointue, généralement relevée, pouvant mesurer jusqu'à 50 cm.
Le bout des chaussures était alors rembourré avec de la mousse ou du chanvre pour rendre la pointe rigide.

A noter : plus le rang social d’une personne était élevé, plus la pointe de sa chaussure était longue. Pour les rois, elle pouvait être aussi grande qu’ils le voulaient.

A la Renaissance, les chaussures retrouvent des bouts plus larges et plus pratiques.
Au XVIe siècle apparaissent ainsi les souliers à pied d'ours ou bec de canard, des souliers très ouverts à large bout carré (pouvant atteindre jusqu’à 15 cm de large).

Parallèlement, les chopines font leur apparition à la cour de France, sous l’influence des nobles dames de Venise. Il s’agissait de chaussures surélevées dotées d’une plate-forme de bois pouvant mesurer jusqu’à 60 cm de haut. Certains y voient les ancêtres des semelles compensées.


Les chaussures aujourd'hui

S’il n’existe plus aujourd’hui de code interdisant à une catégorie sociale de porter tel ou tel modèle de chaussures, nos souliers continuent de refléter notre mode de vie et nos goûts vestimentaires…

Au cours du XXe siècle, l’histoire des chaussures a été marquée par une grande diversification des formes, de l’invention des godillots au cours des années 1940 à celle des talons aiguilles dans les années 1950.

Parmi les grandes dates qui ont marqué l’histoire de la chaussure, on retiendra également :
• l’invention des Converse en 1908
• la création de la sandale bicolore beige et noire par le célèbre bottier Raymond Massaro pour Coco Chanel en 1959
• la naissance des Dr Martens à bout d'acier en 1960.



Auteur :   |   Date de création : 11/05/2009   

Tag : histoire des chaussures, chaussures, évolutions chaussures, histoire de la chaussure, chaussures au Moyen Age, poulaines, chopines

 

L'histoire des chaussures : de l'Antiquité à nos jours
Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Dimanche 23 Novembre 2014, Bonne fête aux Clément, Clémentine, Félicia, Félicie, Rachilde,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

A lire aussi sur le sujet

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres