Photos HDR
 

Le Vignoble Francilien : Une Tradition Retrouvée

Le vignoble francilien : une tradition retrouvée

Le vignoble francilien fut à une époque le plus grand vignoble de France : au XVIIIème siècle, il s’étendait en effet sur quelques 42.000 hectares. Aujourd’hui, à Paris et en banlieue, la vigne se développe à nouveau sous l’impulsion de l'Association des Vignerons Franciliens Réunis (VFR). Nous vous proposons de partir à la découverte de ce vignoble en pleine renaissance.

Une tradition plusieurs fois millénaire

Le vignoble francilien, dont les origines remontent à l'époque gallo-romaine, a fourni pendant des siècles un vin de qualité sous des latitudes proches de celles de la Champagne ou de l'Orléanais. Ce vin était si apprécié qu’il était même servi à la Cour.

La viticulture a été pendant près de vingt siècles une activité économique prépondérante dans la région Ile-de-France. Chaillot, qui est aujourd'hui un quartier de Paris, était au Moyen Age un village de vignerons, tandis que Montmartre pouvait se prévaloir de posséder la plus ancienne vigne parisienne.

À la fin du XVIIIème siècle, ce vignoble s'étendait sur 42.000 hectares et environ 300 communes : il représentait alors le plus important vignoble de France.

Histoire d’une renaissance

Victime du phylloxéra et de la concurrence des vins du Sud au milieu du XIXème siècle, le vin de la région parisienne a failli disparaître.
Le vignoble francilien était passé de 42.000 hectares au XVIIIème siècle à moins de 10.000 hectares au début du XXème siècle, avant de s'éteindre dans les années 1940.

Pourtant dès 1932, à Montmartre, des vignerons décidèrent de réagir et de créer un clos de vignes sur le versant nord de la butte.
Aujourd’hui, ces vignes au cœur de Paris donnent le célèbre "Clos Montmartre" (voir le site Web : http://www.commanderie-montmartre.com/).

Cette initiative serait restée anecdotique si d’autres projets n’avaient pas fait renaître la tradition viticole en Ile-de-France.
La renaissance du vignoble francilien a commencé à Suresnes, en 1965.
En 2000, l’Association des vignerons franciliens réunis a été fondée en vue de promouvoir le renouveau de la vigne et du vin à Paris et en Ile-de-France (voir le site officiel ci-dessous).

A noter : en novembre 2004, cette association a publié la Première carte touristique de la vigne et du vin en Ile-de-France, disponible à l'Espace du tourisme d'Ile-de-France (ETIF).

Le vignoble francilien aujourd’hui

En 2005, le vignoble francilien représentait une surface totale encore modeste de 11 hectares. La majorité de ces vignes ont un caractère public et sont gérées soit par des collectivités locales soit par le biais d'une association.

Sur les 59.611 ceps de vigne plantés, 30 cépages différents sont représentés avec toutefois 4 cépages majoritaires : Chardonnay (40%), Pinot noir (20%), Sauvignon (9%) et Sémillon (7%).
Le vignoble produit en majorité du vin blanc (49%) mais aussi du rouge (42%), du Vin rosé (4%) et du vin pétillant (2%).

Dans cette région traversée par 45 millions de touristes chaque année, cette tradition viticole retrouvée pourrait devenir un atout touristique supplémentaire.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis