Petite Histoire Du Ukulélé

Petite histoire du ukulélé

Le ukulélé est un instrument à cordes pincées typique des îles Hawaii. Cet instrument vraisemblablement adapté du cavaquinho portugais est une composante indispensable des orchestres hawaiiens. Il a aussi été rapidement adopté et popularisé par divers courants musicaux.

Origines du ukulélé

Le ukulélé, qui se présente généralement comme une guitare de dimensions réduites, est une adaptation de la braguinha ou machete de l'île de Madère ; cet instrument est lui-même l’une des formes du cavaquinho portugais.

Il a été introduit à Hawaii en 1879 par des immigrants portugais de l'île de Madère venus cueillir la canne à sucre.
C'est à bord du Ravenscrag que la braguinha a été apportée à Hawaii par trois ébénistes qui avaient des connaissances en lutherie.

D'où vient le nom de ukulélé ?

Bien que cet instrument de musique soit relativement récent (puisque sa création date de la fin du XIXème siècle), l’étymologie de son nom est incertaine.

Parmi les hypothèses les plus probables, on pense que le terme de ukulélé est une déformation de ukelele.
Ce nom aurait été formé des deux mots "uke" et "lele", qui signifient respectivement "gratter" et "frapper" et décrivent les gestes du joueur de ukulélé.

Evolution du ukulélé

Les premiers ukulélés étaient entièrement fabriqués en bois de koa, une variété d'acacia hawaiienne.

De nos jours, cet instrument est souvent construit avec des essences de bois utilisées en lutherie de guitare, comme l'acajou. Bien que l’on trouve des ukulélés dans des essences de bois très variées, à Hawaii, les luthiers restent attachés à l’utilisation du koa.

Par ailleurs, le ukulélé possédait à l'origine des cordes en boyaux de mouton. Aujourd'hui, elles ont été remplacées par quatre cordes en Nylon parfois filées de métal pour les notes les plus graves.

La mode du ukulélé

Le ukulélé s’est répandu hors d’Hawaii au début du XXème siècle : vers 1920, de nombreux fabricants de guitares américains commencèrent à fabriquer des ukulélés, notamment Gibson, Regal et Harmony.

C'est également dans les années 1920 que la maison Martin a créé des ukulélés de différentes tailles (plus grands que l’instrument traditionnel hawaïen). Ces modèles ont pris le nom commercial de "Ténor" et "Concert".
Cet instrument a alors été adopté par les musiques folks américaines.

Dans les années 1950, un modèle très bon marché voit le jour aux États-Unis : le Islander, conçu par Mario Maccaferri.
Ce modèle entièrement en Plastique s’est vendu à plusieurs millions d’exemplaires.

Une émission de télé, animée par Arthur Godfrey, était alors consacrée aux ukulélés.
C’est aussi à cette époque que la quatrième et plus grande taille de ukulélé, le baryton, a été créée.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis